Envoyer à un ami Imprimer la page Générer la page en PDF Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Conseils spécial séniors

Les appareils de détection et d'alerte des chutes des personnes âgées

À cet âge, les chutes graves entraînent environ 4 800 décès par an, en particulier chez les personnes qui sont restées plus de trois heures immobilisées au sol avant que quelqu'un leur porte secours. Pour éviter ces situations dramatiques, il existe des appareils d'alerte qui peuvent venir en aide aux personnes âgées immobilisées au sol par une chute.

Les appareils d'alarme en cas de chute d'une personne âgée

De nombreuses entreprises proposent des appareils destinés à permettre de donner l'alarme en cas de chute (dits "gras]appareils de téléassistance"). Certaines mairies en mettent à disposition de leurs administrés les plus âgés. Portés en médaillon ou dans une poche, ces appareils de téléalarme sont munis d'un simple bouton à presser en cas d'urgence (y compris pour d'autres urgences que la chute). Une fois activée, l'alarme déclenche différents types d'alerte selon le modèle : appels téléphoniques auprès de proches ou d'une centrale de téléassistance, activation d'une autre alarme portée par un proche, etc. Aujourd'hui, il existe également des téléphones portables munis d'un bouton d'alerte de ce type.

Malheureusement, l'expérience montre que la plupart des personnes âgées munies de ce type d'alarme oublient fréquemment de la garder à portée de main. En effet, à moins d'être particulièrement discipliné, il est difficile de ne pas l'oublier dans un vêtement, dans un sac ou sur la table de chevet. Les téléphones munis de bouton d'alarme semblent un peu plus efficaces car les personnes âgées commencent à prendre l'habitude de garder leur téléphone portable à portée de main.

Les appareils de détection automatique de la chute d'une personne âgée

De nombreuses recherches sont en cours pour développer des appareils ne nécessitant pas une alerte active de la part de la victime d'une chute (c'est-à-dire capables d'alerter même si la personne est inconsciente). Ces appareils destinés à détecter une chute chez une personne âgée sont de divers types :

  • ceux qui détectent la chute elle-même (un mouvement rapide et soudain, ou bien l'onde de choc au sol) ;
  • ceux qui repèrent la position horizontale prolongée du corps après la chute ;
  • ceux qui repèrent les arrêts soudains et prolongés des activités quotidiennes ou des mouvements ;
  • ceux qui suivent les données biologiques de la personne (rythme cardiaque et pression artérielle) ;
  • ceux qui combinent ces différentes techniques.

Ces appareils peuvent se présenter sous la forme de boîtiers à attacher à la ceinture, à porter en médaillon ou à fixer au poignet. Actuellement, quelques-uns de ces appareils sont proposés à la vente, souvent à des prix prohibitifs. Mais la recherche avance dans cette direction et ce type d'appareils automatiques devrait se démocratiser dans les années à venir, permettant un meilleur maintien à domicile des personnes âgées.

​​​​​​​​​​​​
 

Ce qu'il faut retenir :

  • Malgré des mesures préventives vous craignez la chute ? Si vous vivez seul, un appareil d’alarme en en cas de chute peut s’avérer utile.
  • Dans les années qui viennent, les personnes âgées pourront bénéficier d'appareils de détection de chute capables de déclencher une alerte même en cas de perte de conscience.​

​​​