Envoyer à un ami Imprimer la page Générer la page en PDF Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Veiller à ma santé

Comprendre une prise de sang

Après 50 ans, votre médecin est susceptible de vous prescrire des analyses de sang dans le cadre d'un bilan de santé. Il n'est pas toujours aisé de savoir ce qu'elles dépistent ni ce qu'elles signifient. Seul votre médecin peut, à la lumière de ce qu'il a pu observer par ailleurs, décider si une valeur différente de la moyenne doit être prise en compte.

La numération sanguine

La numération, encore appelée formule sanguine ou NFS ou hémogramme, permet de dénombrer les différents éléments du sang : les globules rouges (hématies), les globules blancs (leucocytes), et les plaquettes. Des paramètres associés sont également mesurés.

Les hématies

Également appelées globules rouges, elles transportent l'oxygène dans le sang. Le nombre d'hématies est complété par d'autres données.

Le taux d'hémoglobine mesure la concentration d'hémoglobine, le pigment rouge qui fixe l'oxygène, dans les hématies. L'anémie est une baisse du taux d'hémoglobine accompagnée d'une baisse du nombre d'hématies.

L'hématocrite est le pourcentage du volume sanguin qui est occupé par les hématies. Il diminue lors d'anémie et augmente lors de déshydratation.

Le VGM est le volume moyen d'une hématie. Il se modifie lors de certaines maladies, en parti¬culier celles de la moelle osseuse, mais aussi lors de carence en vitamines ou lors d'une consommation excessive d'alcool.

La CCMH est la concentration moyenne d'une hématie en hémoglobine.

La TCMH est la quantité moyenne d'hémoglobine dans une hématie.

Les leucocytes

Également appelés globules blancs, ils font partie des cellules de l'immunité. En général, leur augmentation révèle une infection. L'augmentation massive d'un seul type de leucocytes est parfois le signe d'une mononucléose ou d'une leucémie.

Les plaquettes

Ces cellules sont indispensables à la coagulation et à la formation des caillots. On parle de thrombopénie en cas de diminution du nombre de plaquettes. Elle peut être provoquée par différentes affections, ainsi que par certains médicaments.

La numération sanguine chez les adultes

​Valeurs moyennes ​Femmes ​Hommes
​Hématies (millions/mm3) ​4,0 - 5,3 ​4,2 - 5,7
​Hémoglobine (g/100 ml) ​12,5 - 15,5 ​14,0 - 17,0
​Hématocrite (%) ​37 - 46 ​40 - 52
​VGM (µ3) ​80 - 95 ​80 - 95
​TCMH (pg) ​28 - 32 ​28 - 32
​CCMH (%) ​30 - 35 ​30 - 35
​Leucocytes (/mm3 x 1000) ​4 000 - 10 000 ​4 000 - 10 000
​Plaquettes (/mm3 x 1000) ​150 - 400 ​150 - 400
 

La formule leucocytaire


Un pourcentage de chaque type de globules blancs (leucocytes) est établi. On distingue :
- les polynucléaires neutrophiles, impliqués dans de nombreuses réactions immunitaires et lors d'infections par des bactéries ;
- les polynucléaires éosinophiles, dont le nombre augmente lors d'allergie ou d'infections par des parasites ;
- les polynucléaires basophiles, eux aussi impliqués dans les réactions allergiques ;
- les lymphocytes, responsables de la mémoire immunitaire de notre corps et de la production des anticorps, les protéines qui nous protègent des infections, en particulier par des virus ;
- les monocytes qui sont des formes circulantes de macrophages, les cellules immunitaires chargées de digérer les germes tués par le système immunitaire.​

Les différents types de globules blancs (chez les adultes)

​Valeurs moyennes ​En % des globules blancs En nombre par mm3 de sang x 1 000​
​Polynucléaires neutrophiles ​50 - 80 ​2 000 - 8 000
​Polynucléaires éosinophiles ​1 - 4 ​40 - 400
​Polynucléaires basophiles ​0 - 1 ​0 - 100
​Lymphocytes ​20 - 40 ​1 000 - 4 000
​Monocytes ​2 - 10 ​80 - 1 000


La vitesse de sédimentation


La vitesse de sédimentation (VS) correspond au temps nécessaire aux globules blancs, aux globules rouges et aux plaquettes pour sédimenter (se déposer au fond du tube quand on empêche le sang de coaguler). Elle est exprimée en hauteur (en millimètres) de cellules sédimentées au bout d'une heure. La vitesse de sédimentation ne donne pas de diagnostic précis mais des indications sur le nombre de globules rouges, leur volume, le taux de certaines protéines et la viscosité du sang. Elle augmente avec l'âge et lors d'infections, de maladies inflammatoires, de cirrhose, d'excès de cholestérol, etc.

Valeur normale chez les adultes : moins de 7 mm au bout d'une heure.

   

Le fer et la ferritine


Le fer est un élément de l'hémoglobine (pigment rouge du sang). Il participe à de nombreuses réactions chimiques de l'organisme. Une diminution de la concentration en fer peut entraîner une anémie. La ferritine est une protéine qui permet de stocker le fer dans les cellules. Son dosage évalue les réserves en fer de l'organisme.

Valeurs normales du fer chez les adultes :
- Hommes : de 10 à 30 µmol/l, soit de 60 à 170 µg/100 ml ;
- Femmes : de 9 à 28 µmol/l, soit de 50 à 160 µg/100 ml.

Valeurs normales de la ferritine chez les adultes :
- Hommes : de 20 à 250 µg/l ;
- Femmes : de 15 à 150 µg/l.

   

L'acide urique


Il provient de la destruction des noyaux des cellules contenues dans l'alimentation, et des déchets issus de la dégradation des protéines. Il est impliqué dans l'apparition de la goutte et de certains calculs urinaires. Une augmentation de l'acide urique dans le sang peut aussi être la conséquence d'une prédisposition génétique ou d'une insuffisance rénale chronique. Une diminution peut révéler une insuffisance hépatique ou un cancer.

Valeurs normales chez les adultes :
Hommes : de 210 à 420 µmol/l, soit de 35 à 70 mg/l ;
Femmes : de 150 à 360 µmol/l, soit de 25 à 60 mg/l.

   

La créatinine


C'est un produit de dégradation de la créatine, une source d'énergie fabriquée par le foie et stockée dans les muscles. La créatinine est filtrée et éliminée par les reins. Son élévation dans le sang traduit une souffrance des muscles ou une insuffisance rénale. Son dosage permet de surveiller les effets de l'âge sur le fonctionnement des reins. Cette surveillance peut être affinée en comparant les concentrations de créatinine dans le sang et dans les urines (mesure de la clairance urinaire de la créatinine).

Valeurs sanguines de la créatinine chez les adultes :
- Hommes : de 65 à 120 µmol/l, soit de 7 à 13 mg/l ;
- Femmes : de 50 à 100 µmol/l, soit de 6 à 11 mg/l.

   

Le glucose


Il s'agit du principal aliment énergétique des cellules, en particulier de celles du cerveau. Plusieurs hormones se chargent de contrôler son taux dans le sang. Le dosage du glucose permet le dépistage et le suivi du diabète. Chez les patients diabétiques, on mesure également le pourcentage d'hémoglobine glyquée (HbA1c, une forme d'hémoglobine sur laquelle des molécules de sucre sont fixées) qui reflète le taux de sucre dans le sang pendant les six dernières semaines. Une personne qui ne souffre pas de diabète a un taux d'HbA1c inférieur à 5,5 %. Chez un patient diabétique, le taux d'HbA1c à maintenir est fixé par le médecin en fonction de l'âge, de l'ancienneté du diabète, des facteurs de risque associés, etc.

Valeurs normales à jeun chez les adultes : de 4,5 à 7 mmol/l, soit de 0,80 à 1,26 g/l.

   

Le bilan lipidique


Il permet de mesurer la concentration sanguine des diverses formes de cholestérol et des triglycérides. Le taux sanguin de cholestérol LDL est le principal critère de décision pour un éventuel traitement de l'excès de cholestérol.
Haut de la page

   

Les transaminases


Ce sont des enzymes présentes dans les cellules d'un grand nombre de tissus. Leur augmentation indique la présence de lésions notamment au niveau du foie, du coeur, des reins ou des muscles. Leur concentration s'élève par exemple lors d'une hépatite, que celle-ci soit virale, médicamenteuse ou toxique (alcool), lors de cirrhose ou après un infarctus du myocarde. On distingue deux types de transaminases :
ASAT = Aspartate Amino Transférase = TGO
ALAT = Alanine Amino Transférase = TGP

Valeurs normales chez les adultes :
ASAT/TGO : de 10 à 40 UI/l ;
ALAT/TGP : de 10 à 45 UI/l.

   

La gamma GT


La gamma GT (ou gamma glutamyl-transpeptidase) est une enzyme produite par de nombreuses cellules. Sa concentration dans le sang augmente chez les personnes qui consomment trop d'alcool, mais également dans de nombreuses autres circonstances.

Valeurs normales chez les adultes :
Hommes : de 7 à 40 UI/l ;
Femmes : de 7 à 28 UI/l.


L'albumine


​L'albumine est une protéine qui transporte de nombreuses substances dans le sang et qui participe à sa viscosité. Son dosage permet de détecter une déshydratation ou une malnutrition.

Valeurs normales chez les adultes : de 35 à 50 g/l.

​​