EN BREF

La prévention des accidents du quotidien en images : cette vidéo livre tous les conseils aux personnes âgées pour éviter de vous intoxiquer aux médicaments.

Les intoxications médicamenteuses chez les personnes âgées

La proportion de consommateurs de médicaments augmente avec l'âge : 67 % des personnes de plus de 65 ans déclarent avoir acheté au moins une fois un médicament chaque mois, alors que seuls 35 % des moins de 65 ans sont dans ce cas. La consommation moyenne passe de 3,3 médicaments différents par jour pour les 65-74 ans à 4,6 par jour pour les plus de 85 ans. De ce fait, à cet âge, le risque de décès par intoxication médicamenteuse est multiplié par trois.

Les effets indésirables des médicaments sont deux fois plus fréquents après 65 ans : 10 à 20 % de ces effets indésirables conduisent à une hospitalisation (environ 10 % des admissions des personnes de plus de 65 ans en milieu hospitalier sont liées à l'effet indésirable d'un médicament). En outre, plus de 15 % des patients âgés hospitalisés présentent un effet indésirable lié à un traitement médicamenteux. On estime qu'environ 500 personnes de plus de 65 ans décèdent chaque année d'une intoxication médicamenteuse accidentelle.

Prévenir les erreurs de prise de médicament chez les personnes âgées

Chez les personnes âgées, on estime que 30 à 60 % des effets indésirables (et des accidents qui en découlent) pourraient être évités par un suivi plus rigoureux de l'ordonnance. Pour éviter les accidents liés aux erreurs de prise, quelques mesures simples peuvent être mises en place (reportez-vous également à la fiche "Comment bien utiliser un médicament ?" :

- pour chaque médicament prescrit par le médecin, prenez le temps de vous faire expliquer ses modalités de prise : la posologie, les heures de prise, les interactions avec l'alimentation (prise à jeun ? pendant le repas ?), la conduite à tenir en cas d'oubli d'une prise et les effets indésirables justifiant un appel au médecin. Suivez les indications de votre médecin à la lettre.
- assurez-vous que le pharmacien a inscrit les consignes de prise sur chacun des emballages ;
- si vous prenez des médicaments génériques, assurez-vous que le nom du médicament princeps ("original") est également inscrit sur l'emballage : cela vous aidera à ne pas les confondre ;
- prêtez attention aux pictogrammes qui figurent sur les boites de médicaments : ils vous informent sur les effets du médicament sur la vigilance, la conduite automobile et les effets d'une exposition au soleil pendant le traitement ;
- investissez dans un pilulier hebdomadaire avec lequel vous (ou un proche) pourrez préparer, à tête reposée, une semaine de traitement. De nombreuses études cliniques ont montré que, chez les personnes âgées, l'usage de ces piluliers hebdomadaires est la mesure la plus efficace pour la bonne prise des traitements. Préférez les piluliers composés de sept piluliers détachables (un pour chaque jour de la semaine) pour ne pas avoir à emporter le tout si vous partez pour la journée.

Ce qu'il faut retenir

- Prise de médicaments ? Respecter scrupuleusement les modalités prescrites par son médecin c’est éviter de prendre des risques.
- Peur d’un oubli ou d’un surdosage ? Adoptez le pilulier hebdomadaire.​​

Lire la suite