Envie de faire découvrir les joies de la montagne à toute votre petite tribu ? Découvrez notre guide pratique pour un été en altitude et sans stress.

Quand on parle de vacances à la montagne, on visualise spontanément les sommets enneigés et les descentes à ski… Mais à la belle saison aussi, la montagne est un formidable terrain de jeux pour des vacances en famille. Petit guide pour partir à la montagne l’esprit tranquille et s’offrir un grand bol d’air frais entre alpages, torrents et chalets !

Les enfants et l’altitude : anticipez la rencontre

C’est la première fois que votre bout de chou part à la montagne ? Les températures plus basses et la raréfaction de l’oxygène constituent un changement non négligeable pour son organisme.

En règle générale, les médecins recommandent d’adapter l’altitude maximale de votre lieu de villégiature à l’âge de vos enfants.

Ainsi, au moment de réserver votre logement, gardez cette échelle en tête :

  • en dessous de 1 200 mètres pour les enfants de moins de 6 mois,
  • en dessous de 2 000 mètres pour les enfants de moins de 1 an,
  • en dessous de 2 500 mètres pour les moins de 2 ans,
  • en dessous de 3 000 mètres pour les moins de 10 ans.

Avant le départ en vacances, n’hésitez pas à faire le point avec votre médecin, histoire de vérifier que votre enfant est physiquement prêt à gravir les sommets !

En cours de route, programmez une pause déjeuner, afin de laisser à votre tout-petit le temps de s’adapter progressivement à l’altitude. Un biberon ou une tétée évitent aux bébés d’éventuels maux d’oreilles qui accompagnent la montée en altitude.

L’otite du pic du Midi : kézako ?

Le téléphérique est formellement interdit aux enfants de mois de 3 ans. Le changement d’altitude trop rapide — 1 077 m de dénivelés en 15 minutes pour le cas du pic du Midi — peut en effet entraîner une lésion du tympan, surnommée « l’otite du pic du Midi ».

Activités à la montagne : organisez les sorties au rythme des enfants

Afin que chacun profite au maximum de ses vacances, prévoyez des excursions courtes avec un but motivant (un lac, une cabane, des marmottes, par exemple) et réalisées le matin, quand les températures sont encore fraîches. Programmez de nombreuses pauses en chemin, pour boire et reposer les petites jambes.

L’après-midi, place à la sieste, ou à des activités plus récréatives, telles que plan d’eau, jeux de plein air, visites de grottes, découverte de la nature et des animaux sauvages, canoë, etc.

Randonnée en montagne : partez toujours bien équipés

Lorsque vous emmenez votre enfant en randonnée, prenez toujours en compte l'altitude, son âge et ses capacités physiques

Côté équipement, avant chaque randonnée ou sortie, glissez dans votre sac à dos et celui de vos enfants :

  • une bouteille ou une gourde d’eau, pour bien s’hydrater toute la journée et prévenir la déshydratation
  • un brumisateur, pour se rafraîchir ou s’hydrater
  • une crème solaire à indice de protection fort, afin d’éviter les coups de soleil
  • une crème hydratante, pour les coups de soleil qui n’ont pas été évités !
  • une lotion anti-moustiques
  • une trousse de pharmacie de voyage, pour les bobos et les petites urgences
  • un vêtement de pluie et une tenue de rechange pour se mettre au sec
  • une lampe de poche et un sifflet pour les plus grands.

Côté tenue ? Équipez tous les petits marcheurs de chaussures de randonnée adaptées, afin de limiter les risques d’entorses et de glissades. Privilégiez les vêtements de sport bien aérés, confortables et légers, et complétez l’ensemble avec un chapeau — plus couvrant qu’une casquette — et une paire de lunettes de soleil, les UV étant plus intenses en altitude.

Vous voilà bien informé et votre sac de montagne bien préparé : il ne vous reste plus qu’à lever les yeux vers les sommets et à profiter de vos vacances en famille et à la montagne en été. Bon séjour !

Lire la suite