EN BREF

La réputation, c’est ce que les autres pensent de nous à travers ce que les autres disent de nous, mais également ce que nous disons de nous-mêmes. Sur internet, les possibilités de prise de parole se multiplient. Vous parlez de vous, les autres parlent de vous : au fil du temps, votre e-réputation se construit. Vous devez en être conscient et la protéger. Certains estiment que c’est une préoccupation réservée aux personnalités publiques et aux célébrités. C’est faux ! C’est un enjeu pour tous.

En effet, les blogs et les réseaux sociaux, entre autres, sont de plus en plus consulter, afin de rechercher des informations sur chacun d’entre nous, dans un cadre professionnel (employeur, client, prestataire) ou personnel (amis, conjoints, nouveau(lle) petit(e) ami(e)).

Alors comment surveiller sa e-réputation ?

Effectuez le plus souvent possible une recherche de vos prénom et nom sur Google Web, mais aussi dans Google Images et Google Vidéos, ou sur blogsearch.google.com, qui surveille les blogs. Le plus efficace est de créer une alerte Google (http://www.google.com/alerts). C’est gratuit, il suffit de disposer d’un compte chez le géant américain. Vous recevrez un mail à chaque fois que votre patronyme sera référencé. Vous pouvez programmer autant d’alertes que vous le souhaitez : sur les noms de vos enfants, celui de votre entreprise, de votre site, de votre blog... Même si Google fédère 90% des recherches sur internet, n’oubliez pas les autres moteurs de recherche comme Bing, Yahoo !, Orange...

Maîtriser sa e-réputation, c’est aussi sécuriser les paramètres d’accès et de diffusion de vos profils sur les réseaux sociaux comme Facebook, Twitter, Flickr, Foursquare, Instagram..., où sont stockées des informations privées qui pourraient être détournées ou réutilisées et déformer votre e-réputation.

Choisissez un pseudonyme pour poster sur les forums ou les blogs où vous exposez des informations intimes (Doctissimo, les sites de rencontre, de petites annonces...). Faîtes de même si vous créez votre compte sur une plateforme vidéo destinée à héberger des films personnels. Inscrivez-vous avec une adresse mail réservée à ces usages, et qui n’a pas de lien avec votre réelle identité. Cela évitera de pouvoir remonter jusqu’à vous.

Tournez sept fois votre pouce ou votre clavier dans vos mains, avant de poster quoi que ce soit. Le contenu que vous vous apprêtez à publier vous paraît insignifiant sur le moment..., mais le restera-t-il dans le futur ? La question mérite d’être posée à chaque fois. Si, pris de remords, vous supprimez un contenu, pensez que quelqu’un peut en avoir fait une capture d’écran !

Télécharger le guide du Bon Sens Numérique
Lire la suite