EN BREF

Internet est un outil fantastique pour les délinquants numériques. Certains veulent voler vos biens, d’autres cherchent à usurper votre identité. Les cambrioleurs vont évaluer votre patrimoine à l’aide des photos de votre intérieur que vous rendez publiques sur Facebook, Flickr et autres sites de partage de photos.

Vous êtes tellement fier de votre nouvelle TV plasma, mobilier, tableau, que vous voulez le partager avec vos "amis". Pour choisir la date du cambriolage, rien de plus facile. Vous avez annoncé vos dates de vacances plusieurs semaines à l’avance sur votre mur Facebook et une fois sur place, vous ne résistez pas à l’envie de publier vos photos sur la plage. Et puis, le jour du départ, vous n’oubliez pas de faire un tweet (petit message de 140 caractères sur Twitter, sorte de SMS public) pour annoncer que vous êtes au comptoir d’embarquement de l’aéroport. Enfin, il ne reste plus qu’à trouver votre adresse mais vous l’avez publiée sur des profils en ligne ou vous utilisez peut être Foursquare, un service de géolocalisation qui permet d’indiquer votre localisation en temps réel.

L’usurpation d’identité

L’usurpation d’identité est un délit qui existait bien avant Internet mais qui prend de l’ampleur grâce à toutes les données de votre état civil que vous avez "partagées" avec vos "amis" de manière publique. Le but de l’usurpation d’identité est de faire des faux papiers, qui vont servir à obtenir un permis de conduire par exemple ; mais, le plus souvent, il s’agit de contracter un prêt à la banque (c’est l’usurpateur qui encaisse l’argent du prêt, c’est vous qui le remboursez).

Votre date de naissance est un élément très fort pour vous authentifier. Elle est utile lorsque vous perdez votre mot de passe pour accéder à votre banque en ligne ou lorsque vous effectuez des achats en ligne avec votre carte bleue.

Ne mettez jamais votre adresse personnelle sur des profils publics. Quelqu’un pourrait ensuite vous rendre visite à votre domicile pour vous cambrioler (à la recherche de pièce d’identité, de relevés de compte…), fouiller votre boite aux lettres ou faire vos poubelles afin d’obtenir les informations qui lui manque pour usurper votre identité. Si vous avez peu d’homonymes et que vous avez publié le nom de la ville dans laquelle vous habitez, il suffit d’aller sur les pages blanches de l’annuaire téléphonique pour trouver votre adresse complète. En revanche, vous pouvez donner votre adresse sur les sites Web sécurisés comme les sites de e-commerce, banque en ligne, impôts… Vous passez en mode sécurisé lorsque l’adresse URL commence par https au lieu de http et lorsque vous observez un cadenas fermé en bas à droite de votre écran (la position peut varier en fonction des navigateurs).

N’affichez pas publiquement les dates de vos vacances, de vos déplacements ou vos programmes de week-end.

Faites attention à ce que vous publiez en termes de "signes extérieurs de richesse" comme les photos de votre intérieur, de votre nouvelle voiture (belle voiture, beau patrimoine), de votre collection d’art…

Lire la suite