EN BREF

L’une des méthodes les plus élémentaires pour pirater un compte internet ou une connexion est la méthode dite du "dictionnaire". Il s’agit d’utiliser un logiciel qui va automatiquement essayer de découvrir votre mot de passe, sur la base d’une liste de mots prédéfinis. Certains dictionnaires contiennent plus de 9 millions de mots ! Ces listes peuvent être différentes selon les pays ou selon les sites (par exemple "facebook" est le mot de passe de moult utilisateurs de Facebook).

Choisissez le bon mot de passe

Pour limiter les risques de piratage optez pour un mot de passe différent de votre identifiant, et contenant chiffres, lettres, minuscules et majuscules. Alors comment choisir son mot de passe afin qu’il soit complexe mais facile à retenir ?
La solution vient peut-être d’un internaute, qui propose la méthode suivante pour inventer son mot de passe :

Prendre une phrase connue de vous seul, et d’au moins 8 à 10 mots
Remplacer certains mots par un chiffre ("un" = 1, "de" = 2, "si" = 6)
Conserver la première lettre de chaque mot et les chiffres remplaçant certains d’entre eux.
Ajouter une majuscule

Ainsi, le mot de passe "6jasJpv" semble suffisamment complexe et est simple à retenir... lorsque l’on sait qu’il est issu de la phrase "Si j’avais su, j’aurais pas v’nu" !

Ne réutilisez pas le même mot de passe

Utiliser le même mot de passe pour plusieurs services sur internet, c’est prendre un risque en cas de compromission d’un de ces services. Les pirates connaissent en effet cette tendance à la réutilisation des internautes.

Choisissez-en des différents, et changez-les souvent ! Il faut aussi veiller à leur sauvegarde. Un mot de passe, c’est ennuyeux, mais le perdre, c’est pire ! Et enfin : ne les communiquez jamais à des tiers... et évitez de les mémoriser sur l’ordinateur d’autrui.

cle-mot-de-passe

Lire la suite