EN BREF

Responsabilité pénale du chef d’entreprise, droit à la déconnexion du collaborateur et la désignation des salariés inflationnistes : l’engagement et la responsabilité du chef d’entreprise autant que celle de ses salariés sont essentiels pour agir et contribuer ainsi à l’objectif de moins de 2000 morts sur la route à horizon 2020.

Cet autodiagnostic va vous aider à évaluer la situation de votre entreprise et d’identifier des pistes de progrès. Il débouchera sur des éléments concrets permettant d'initier, de conforter ou d’améliorer votre politique de prévention.

Faites votre autodiagnostic de prévention routière

Ces éléments s’inscrivent dans le schéma général d’un programme de prévention, défini à partir des étapes suivantes :

  • Un état des lieux préalable
  • L’implication des dirigeants et de l’entreprise
  • La définition et la mise en œuvre d’un plan d’action
  • Le suivi et l’évaluation

1. L’état des lieux

L’état des lieux est un préalable indispensable à l’action. Il permet de comprendre la problématique du risque routier de l’entreprise, d’avoir une idée précise des actions à déployer dans ce domaine et de prendre conscience des freins éventuels. L’autodiagnostic que nous vous proposons est un outil pertinent participant à la réalisation de cet état des lieux.

2. L’implication des dirigeants et de l’entreprise

L’implication de l’entreprise dans la prévention des risques routiers passe avant tout par celle de ses dirigeants. L’autodiagnostic pourra conforter votre volonté dans ce domaine. Il pourra également vous inciter à vous engager davantage encore, sachant que cet engagement sera à la base de la réussite des actions de prévention que vous développerez.

3. La définition et la mise en œuvre du plan d’action

La mise en œuvre du plan d’action résulte d’une démarche rigoureuse. Elle passe par des actions coordonnées par rapport aux cinq thèmes définis dans l’autodiagnostic :

  • La communication
  • Les véhicules
  • Les accidents
  • Les déplacements
  • Les compétences

Les préconisations issues de l’autodiagnostic concerneront chacun de ces thèmes. Elles seront complétées, dans la boîte à outil, par des solutions concrètes qu’il vous sera recommandé de mettre en œuvre dans votre entreprise.

4.      Le suivi et l’évaluation

La réussite d’un programme de prévention ne peut pas résulter d’un engagement ponctuel. Le suivi par l’évaluation vise des objectifs essentiels, à savoir : informer les collaborateurs, rendre compte des effets de l’action, améliorer le dispositif de prévention en cours d’action.

En cas de problème dans la navigation de l'outil diagnostic, merci d'adresser vos questions par e-mail à l'adresse suivante : service.axaprevention@axa.fr

Lire la suite