Soucieux de l'environnement, vous souhaitez agir pour la transition écologique dans votre entreprise : des fournitures de bureau aux mobilités douces, suivez le guide des éco-gestes simples à mettre en place au travail.

Les entreprises françaises ne manquent pas de bonnes raisons pour faire leur transition écologique ! Mise en en conformité avec le cadre législatif, économies budgétaires, retombées positives pour la santé des salariés et levier de cohésion interne : les atouts des éco-gestes concernent aussi les petites et moyennes entreprises.

 

Depuis 5 ans, la part des entreprises cherchant à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre ne cesse d’augmenter, pour atteindre plus de 31% [1].

 

Comment polluer moins, consommer plus responsable et se faire accompagner : le point sur les éco-gestes adaptés aux PME et TPE…

La transition écologique en entreprise : des fournitures de bureau au bilan carbone

Diminuer votre empreinte environnementale au travail commence souvent par un diagnostic des pratiques dans l'entreprise. Cela peut concerner l’examen d’un poste spécifique, comme les fournitures de bureau, ou bien l’étude de l'ensemble des sources d’émissions de gaz à effet de serre (déplacements, restauration sur site, production…), à travers la réalisation d’un bilan carbone complet.

 

Dans cette optique, si vous représentez une TPE-PME, pensez à solliciter votre Comité social et économique (CSE). Cette instance de représentation du personnel est compétente sur les conditions de travail de toute entreprise de plus de 11 salariés. Le projet de loi Climat et Résilience propose d'ajouter la transition écologique à ses prérogatives [4].

 

Pour vous faire accompagner, France Relance propose des dispositifs dédiés aux PME et TPE engagées dans la transition écologique et la "décarbonation" [3].

 

L'ADEME relaie également des aides financières via le Tremplin pour la transition écologique des PME. Elles peuvent couvrir jusqu'à 80% de vos initiatives éco-responsables, par exemple [3]:

 

  • le changement de vos éclairages ;
  • un abri sécurisé pour les vélos pour encourager les mobilités douces :
  • un diagnostic pour réduire les emballages ;
  • un accompagnement à la labellisation Numérique responsable.

Polluer moins : les éco-gestes pour diminuer l'empreinte carbone et favoriser les mobilités douces

En pratique, certains éco-gestes permettent de réduire durablement l'impact carbone d'une entreprise.

 

  1. Le premier poste d'émissions de gaz à effet de serre en entreprise concerne les déplacements domicile-travail. Vous dépensez ainsi 20 grammes de Co2 pour un trajet de 10 km en vélo ou trottinette électriques, contre 1,9 kg de Co2 pour le même trajet en voiture ! [5]

    La loi d'orientation des mobilités de 2019 a fait de ce sujet un thème obligatoire du dialogue social et mis en place un forfait mobilité durable : un dispositif utile pour favoriser les mobilités douces en covoiturage ou à vélo dans votre entreprise [6]. Pensez aussi aux initiatives de location de vélos pour entreprises, comme Zenride ou Elocycle.

  2. L'énergie polluante peut être invisible : c'est le cas des équipements informatiques et du numérique, responsables de 4% de émissions de gaz à effet de serre dans le monde. Ce sujet est d’autant plus d'actualité avec le développement du télétravail, lié à la pandémie de Covid-19.

A lire sur le même sujet : Nettoyage numérique, la bonne pratique qui fait rimer éco-gestes et sécurité.

Consommer mieux en entreprise : des achats éco-responsables

La réduction et le tri des déchets est un enjeu écologique mais aussi économique : le coût total de gestion des déchets d'une entreprise représente 14 fois la facture du prestataire déchets ! [7]

 

Depuis 2018, le décret Tri5flux oblige les entreprises de plus de 20 salariés au tri sélectif. [8] Et comme le meilleur déchet est celui que l'on ne produit pas, pensez à appliquer les bonnes pratiques pour limiter la production de déchets [9], par exemple :

 

  • imprimer en recto-verso et réutiliser le papier brouillon ;
  • utiliser des tasses et gobelets réutilisables et de la vaisselle non jetable ;
  • éviter les produits à usage unique lors de l'organisation de vos événements.

Des labels et certifications en faveur des éco-gestes en entreprise

On le sait désormais : parce que la déforestation est une cause importante des émissions de gaz à effet de serre [10], chaque geste compte. En matière de fournitures de bureau, vous pouvez donc privilégier des matériaux écologiques ou produits dans le respect de l'environnement. Les papiers certifiés Ange bleu, Ecolabel ou FSC, issus de forêts gérées durablement, trouvent donc toute leur place sur les bureaux de vos équipes…

 

Pour les autres consommables comme les stylos, cahiers, enveloppes, colles ou agendas, l'ADEME propose une liste de labels sélectionnés afin de s’équiper plus responsablement, via la norme NF-environnement notamment [11].

 

Et à l'heure de la pause déjeuner ?

 

  • un recensement des traiteurs et restaurants privilégiant l’agriculture biologique et les produits locaux peut favoriser la consommation responsable des salariés ;
  • des emballages recyclables et réduits au strict nécessaire sont aussi une bonne pratique à adopter. Cela peut passer par la mise à disposition, par l’entreprise, de contenants réutilisables : objectif zéro déchet et anti-gaspi…

 

Pour polluer moins ou pour consommer mieux, la transition écologique en entreprise, cela commence par l'éco-geste.

Sources

[1] INSEE, rapport "Les pratiques environnementales des entreprises" du 14 novembre 2017, https://www.insee.fr/fr/statistiques/3197097 [] https://www.bilans-ges.ademe.fr

[2] Ademe, Tremplin pour la transition écologique des PME, https://agirpourlatransition.ademe.fr/entreprises/dispositif-aide/tremplin-transition-ecologique-pme

[3] Gouvernement, Guide "Les dispositifs à destination des PME et TPE", décembre 2020, https://www.entreprises.gouv.fr/files/files/enjeux/france-relance/guide_les_dispositifs_a_destination_des_pme_et_tpe.pdf

 [4] Ministère de la transition écologique, 2021, https://www.ecologie.gouv.fr/suivi-convention-citoyenne-climat/les-mesures-pour-le-climat/produire-travailler/article/creer-une-nouvelle-gouvernance-de-la-transition-des-emplois-et-competences-au

[5] Ademe, Calculer les émissions de carbone de vos trajets, 2020,  https://agirpourlatransition.ademe.fr/particuliers/bureau/deplacements/calculer-emissions-carbone-trajets

[6] Ministère de la transition écologique, 2019, https://www.ecologie.gouv.fr/loi-dorientation-des-mobilites

[7] ADEME, Pourquoi réduire et mieux valoriser les déchets pour une entreprise ?, octobre 2020, https://www.ademe.fr/entreprises-monde-agricole/reduire-impacts/reduire-cout-dechets/pourquoi-reduire-mieux-valoriser-dechets-entreprise

 [8] Plaquette Tri5flux de l'ADEME, juin 2017, https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/dechets-obligation-tri-5-flux_010227.pdf

 [9] ADEME, Réduction des déchets de l'entreprises, https://optigede.ademe.fr/prevention-dechets-entreprises-quelles-actions

[10] Nations Unies, changement climatique, https://www.un.org/fr/sections/issues-depth/climate-change/index.html

[11] Ademe, Labels environnementaux, https://agirpourlatransition.ademe.fr/particuliers/labels-environnementaux#labelsrow-3

Lire la suite