Juste avant le début de la crise sanitaire, 72 % des salariés se disaient stressés au volant, lors de leurs trajets professionnels. Un taux aujourd’hui descendu à 62 %, mais qui s’accompagne d’une hausse de l’inquiétude chez ces usagers de la route…

Selon le 17e baromètre AXA Prévention du comportement des Français sur la route, 62 % des salariés se sont récemment sentis stressés durant un déplacement professionnel. Parmi eux, 28 % avouent avoir été très inquiets et avoir limité leurs déplacements en raison de la crise sanitaire

Stress au volant : moins de trajets, moins d’anxiété ?

Crise sanitaire oblige, les trajets professionnels ont été moins nombreux. Le taux de stress chez les collaborateurs prenant le volant pour se rendre sur leur lieu de travail ou à un rendez-vous pro a baissé.

 

14 % des conducteurs effectuant des trajets professionnels ont avoué être souvent, voire très souvent, stressés au volant. Avant la crise sanitaire, ce taux s’établissait à 23 %.

Trajets professionnels : un peu moins de stress, mais plus d’inquiétude…

Confinements, couvre-feux, mesures sanitaires, gestes barrières, chômage partiel, entreprises tournant parfois au ralenti, commerces fermés… Pas de doute, la crise sanitaire a un impact direct sur la santé mentale des français, augmentant le niveau de stress, mais aussi d’anxiété chez bon nombre d’entre eux.

 

Le baromètre AXA Prévention 2021 permet de souligner un impact important de ce type de ressenti sur l’état d’esprit des salariés lors des trajets professionnels :

 

  • 28 % des collaborateurs reconnaissent être très inquiets, et limiter drastiquement les contacts avec les autres et les déplacements professionnels ;
  • 64 % se montrent prudents et essaient de continuer à avoir une vie normale ;
  • 8 % sont peu inquiets, et continuent au maximum de mener la même vie qu’avant.

Stress au volant : un impact direct sur la conduite

En voiture, le stress peut engendrer des douleurs et des raideurs musculaires au niveau du dos, des épaules et du cou. Il est également responsable d’une baisse de la concentration. La fatigue au volant peut apparaître plus vite si l’on est tendu.

 

Même si l’on est un bon conducteur, le stress impacte donc directement la qualité de la conduite : vitesse trop élevée, non-respect de la réglementation ou des consignes de sécurité, conduite plus saccadée. Résultat ? Le risque d’accident augmente à mesure que le stress s’installe…

Les principales causes du stress lors des déplacements professionnels

Les raisons liées au travail représentent la majorité des causes de stress chez les collaborateurs.

 

59 % d’entre eux s’avouent stressés par :

 

  • la peur d’être en retard à un rendez-vous,
  • la crainte de ne pas réaliser leurs objectifs professionnels,
  • la pression exercée par leur hiérarchie.

 

Salariés, chefs d’entreprises : découvrez les conseils de gestion du stress au travail, par AXA Prévention.

 

Autres sources de stress importantes ? L’état du trafic routier, la conduite des autres usagers de la route et les conditions météo. Des indicateurs à garder en tête pour adapter autant que possible vos trajets professionnels (itinéraires, horaires, etc.), et rester… zen !

Lire la suite