Prendre un bon bol d’air… une excellente idée pour stimuler le corps et l’esprit ! Pourtant, la qualité de l’air que nous respirons peut être variable selon les jours.

Découvrir Recosanté

Rhume des foins, asthme, mais aussi cancer, maladies respiratoires et cardiovasculaires : la pollution de l'air est un véritable enjeu de santé publique, en France et dans le monde. Pour protéger sa santé, mieux vaut rester informé ! [1]

15 000 litres

C'est le nombre de litres d'air que chacun respire, chaque jour. [2]

Pollution de l'air : des risques pour la santé, liés à une exposition répétée

Qui n'a jamais senti les yeux qui grattent ou la gorge qui pique, durant un pic de pollution ? Lorsqu'ils sont perceptibles immédiatement, les effets de la pollution de l'air sur la santé nous incitent à nous protéger.

Pourtant, l'impact sanitaire de la pollution de l'air se joue sur le long terme. Au-delà des pics de pollution, la qualité de l'air que nous respirons toute l'année a un impact sur notre santé. Cette qualité dépend de la diffusion, dans l’air, de multiples polluants chimiques, physiques et biologiques, provenant principalement de l'industrie, de l'agriculture et des transports. [2,3]

Pour mieux protéger la santé des enfants comme celle des adultes, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a adopté en 2021 des seuils de référence plus exigeants pour les principaux polluants atmosphériques. [4]

2 chiffres clés sur la pollution de l’air globale et locale :

Dans le monde, 4,2 millions de décès sont attribués chaque année à la pollution de l'air ambiant.

En France, 40 000 personnes meurent chaque année de l'exposition aux particules fines. [3]

Recosanté : un outil pour suivre la pollution de l'air près de chez soi

Rester informé sur la qualité de l'air que vous respirez permet de prendre des mesures de prévention adaptées. Par exemple : limiter vos déplacements sur les grands axes routiers, éviter les activités sportives en extérieur et privilégier les sorties tôt le matin ou tard l'après-midi. [5]

Le service numérique Recosanté vous propose de suivre, gratuitement et en direct, l'état de la pollution de l'air [1]. Vous pouvez ainsi :

  • consulter en temps réel, et en ligne, le niveau de pollution de l'air dans votre commune et/ou dans la ville où vous travaillez ;
  • vous abonner à des alertes par mail ou solliciter des notifications ;
  • vous inscrire à une lettre hebdomadaire pour recevoir des conseils pour protéger votre santé.

Ce service du ministère des Solidarités et de la Santé et du ministère de la Transition écologique rassemble les données de plusieurs agences : le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA), Météo France, l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) et ATMO France.

Il propose ainsi des données sur l'indice de la qualité de l'air, le risque d'allergie aux pollens, l'indice radon, la vigilance météorologique et prochainement l'indice UV.

Comment est mesurée la pollution de l'air ?

Le principal indicateur pour mesurer la qualité de l'air s'appelle l'indice ATMO. Il précise, pour chaque commune, la concentration dans l'air de plusieurs polluants [3, 6] :

  • le dioxyde de soufre, issu principalement de l'activité industrielle, qui peut provoquer des irritations des voies respiratoires ;
  • le dioxyde d'azote, généré principalement par le transport routier, qui impacte le système respiratoire et cardiovasculaire ;
  • l'ozone, pouvant faire tousser, irriter les yeux et engendrer des crises d'asthme ;
  • les particules fines (PM 10 et PM 2.5), dont la particule PM 2.5 est responsable d'une diminution d'espérance de vie de 8 mois chez les plus de 30 ans [4].

Sur cette base, l'indice ATMO classe la pollution de l'air dans votre commune sur une échelle de six classes allant de "bon" à "extrêmement mauvais". [6]

Les pollens dans l'air : éviter le risque allergique

Outre les polluants chimiques et physiques, l'air peut également être pollué par des polluants biologiques, comme les pollens et les moisissures. [3]

Les risques allergiques liés à l'exposition aux pollens touchent 30% des adultes et 20% des enfants en France. Au-delà du fameux "rhume des foins", le pollen est également responsable de l'asthme allergique. [7]

En France, 70 capteurs mesurent en permanence la diffusion de ces pollens dans l'air. [8] Ce travail permet au RNSA de mettre à jour une carte de vigilance par département, disponible sur l'application Alertes Pollens et reprise par Recosanté. [9].

En suivant la quantité de pollens dans l'air, vous mettez en place des gestes de prévention simples, comme éviter les activités en plein air ou porter des lunettes de soleil. [8]

D’autres risques associés à la pollution de l'air

Moins connu que les polluants chimiques, le radon est un gaz radioactif existant naturellement dans les roches et les sols, qui pollue l'air que nous respirons. Présent dans certaines régions de France, il est l'origine de certains cancers du poumon. [10] C'est pourquoi le diagnostic radon fait partie des informations obligatoires quand vous achetez ou louez un bien immobilier. [11]

 

Enfin pensez à suivre la météo ! Parce que changement climatique et pollution de l'air vont de pair, certaines conditions climatiques peuvent augmenter la concentration de particules fines dans l'air ou favoriser les concentrations d'ozone. [4]

On ne le dira jamais assez : protéger la planète, c'est protéger sa santé !

Sources

[1] Site https://recosante.beta.gouv.fr/

[2] Notre environnement, 18 novembre 2021. https://www.notre-environnement.gouv.fr/themes/sante/article/la-pollution-de-l-air-exterieur

[3] Ministère des Solidarités et de la Santé, Sources de pollution et effets sur la santé. 26 avril 2021. https://solidarites-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/air-exterieur/qualite-de-l-air-exterieur-10984/article/qualite-de-l-air-sources-de-pollution-et-effets-sur-la-sante

[4] Santé Publique France, 22 septembre 2021. https://www.santepubliquefrance.fr/les-actualites/2021/pollution-de-l-air-l-oms-revise-ses-seuils-de-reference-pour-les-principaux-polluants-atmospheriques

[5] Assurance Maladie, 17 novembre 2021. https://www.ameli.fr/seine-saint-denis/assure/sante/themes/asthme-vivre-maladie/la-pollution-facteur-declenchant-et-aggravant-de-lasthme

[6] ATMO France, 2021. https://atmo-france.org/lindice-atmo/

[7] Ministère des Solidarités et de la Santé, mis à jour le 2 juin 2020. https://solidarites-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/air-exterieur/pollens-et-allergies/article/effets-des-pollens-sur-la-sante

[8] Ministère des Solidarités et de la Santé et Agence régionale de Santé, Infographie "Les Pollens", février 2018. https://solidarites-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/air-exterieur/pollens-et-allergies/article/effets-des-pollens-sur-la-sante

[9] RNSA, 2021. https://pollens.fr/

[10]IRSN, 2021. https://www.irsn.fr/FR/connaissances/Environnement/expertises-radioactivite-naturelle/radon/Pages/1-Le-risque-radon-dans-les-habitations-en-10-questions.aspx

[11] Géorisques, 2021. https://www.georisques.gouv.fr/cartographie-des-zones-potentiel-radon-des-sols

Lire la suite