Les objets connectés nous rendent bien des services et sont aujourd’hui adoptés par toute la famille. Périodiquement, faites place nette dans vos équipements afin de garantir leur sécurité. Et, bonne nouvelle : ce ménage numérique est aussi bon pour l’environnement.

Du PC au smartphone, faire le tour de vos différents équipements et de leurs usages (travail, réseaux sociaux, démarches, loisirs…), c’est aussi vous permettre de mieux vous organiser. Vous minimisez ainsi les risques numériques et l’impact environnemental associés à votre utilisation des objets connectés. 

Tri des mails, des photos et des newsletters, utilisation responsable du stockage, installation d’un antivirus : des bonnes pratiques simples et salutaires pour la planète. 

L’impact environnemental du numérique en quelques chiffres clé [1] :

  • le numérique est responsable de 4% des émissions mondiales de gaz à effet de serre ; 
  • en minimisant le nombre de recherches sur le web, ou en utilisant des requêtes plus ciblées, chacun peut réduire sa consommation de 5 kg équivalents CO2, émis pour 40 km en voiture, par exemple ; 
  • l’énergie consommée par une box internet allumée 24h/24  équivaut à celle de 10 ordinateurs allumés pendant 1 an : n’hésitez pas à éteindre la vôtre lorsque vous vous absentez ou le soir avant de vous coucher. 

Le ménage numérique : commencer par faire le tri

Vous n’avez peut-être pas beaucoup entendu parler de cette pratique : qu’est-ce que le cleaning digital ? Ce ménage numérique des différents supports informatiques, de l’ordinateur au smartphone se fait peu à peu une place dans les organisations comme dans les foyers. 

Saviez-vous par exemple que 60% des mails reçus ne sont pas ouverts [2] ? En pratique, le ménage numérique commence donc par faire le tri dans ses mails, et se désabonner des newsletters non consultées qui affluent chaque jour. 

Il existe des outils pour vous y aider : Cleanfox est un assistant gratuit qui peut justement vous simplifier cette tâche un peu fastidieuse 

Le nettoyage numérique, un coup de propre pour la planète

Le fait de « dépoussiérer » vos outils numériques est surtout une aubaine pour préserver la planète de la pollution digitale. Par exemple, un mail envoyé avec une pièce jointe représente une consommation de 20g de CO2 par an, soit autant qu’une ampoule allumée pendant 1h [2]. 

Prendre conscience du concept de déchets numériques est le premier écogeste pour minimiser notre impact environnemental. 

5 bons réflexes du ménage numérique, en pratique

Rassurez-vous : une utilisation digitale responsable est simple à mettre en place. Voici quelques astuces écoresponsables [1] : 

  • supprimer les applications et désinstaller les logiciels non utilisés sur smartphone et ordinateur, car ils consomment de l’énergie inutilement. Vous pourrez toujours les réinstaller au besoin ; 
  • éteindre écrans et ordinateurs lorsque vous finissez de les consulter ; 
  • limiter le stockage de vos données aux documents essentiels : les sauvegardes sur le Cloud sont « invisibles », mais impliquent une consommation énergétique importante sur les serveurs ; 
  • faire le tri dans ses photos : plusieurs applications permettent par exemple d’identifier les photos en double ou triple et de les éliminer automatiquement ; 
  • limiter l’envoi de pièces jointes volumineuses par mail (très énergivores) et préférer les applications dédiées gratuites comme WeTransfer ou Smash

…avec à la clé, l’objectif « sécurité » !

Télétravail, visioconférences entre amis, cours de sport en ligne, téléchargements de contenus… Le numérique est de plus en plus présent dans nos activités quotidiennes. Pourtant, cette hyperconnexion parfois subie n’est pas toujours synonyme de sécurité.  

Le ménage numérique est aussi l’occasion de réadopter les bons réflexes autour de l’usage sécurisé de vos différents supports : PC, smartphone, mais aussi clé USB et autres disques durs externes. 

Tester vos équipements, installer ou mettre à jour un bon antivirus, c’est la garantie d’un matériel plus sûr, qui durera aussi plus longtemps. 

C’est parti pour le coup de propre ! 

Sources

[1] https://communication-responsable.ademe.fr/digital-eco-responsable/tic-et-eco-communicant/digital-bonnes-pratiques-individuelles 

[2] https://cleanfox.io/blog/a-la-une-sur-cleanfox-fr/livre-blanc-la-pollution-numerique-liee-aux-mails/ 

Lire la suite