L’éco-conduite englobe un certain nombre de comportements et de bonnes habitudes à prendre sur la route, comme au garage… L’objectif ? Réduire les émissions nocives issues de la consommation de carburant pour améliorer la qualité de l’air, mais aussi faire baisser le nombre d’accidents et minimiser le coût des déplacements en voiture.

Terme en vogue ces dernières années, l’éco-conduite est principalement associée à une technique de conduite automobile vertueuse. Elle est aujourd’hui enseignée dans les auto-écoles, et la sensibilisation du plus grand nombre peut avoir un impact réel sur la sécurité routière et environnementale. Une conduite riche en bénéfices, donc, à adopter sans plus tarder…

Le développement de l’éco-conduite s’inscrit directement dans la volonté des pays d’Europe de limiter leurs émissions de gaz à effet de serre. Ces derniers sont considérés comme l’une des principales causes du réchauffement climatique.

 

À ce titre, le parlement européen a voté en automne 2020 un objectif de réduction de ces gaz d’au moins 60 % à l’horizon 2030 [1]. Et en la matière, tous les conducteurs ont un rôle à jouer… alors jouons le jeu, ensemble !

L’éco-conduite : les principes fondamentaux

Afin d’adopter une éco-conduite, celui ou celle qui prend le volant doit acquérir quelques bons réflexes :

 

  • Maintenir une vitesse stable, éviter les accélérations vives et limiter les freinages en anticipant et en s’adaptant au maximum aux conditions de circulation.
  • Utiliser le frein moteur plutôt que la pédale de frein.
  • Veiller à ne pas circuler en sur-régime [2].
  • Entretenir son véhicule, en vérifiant régulièrement la pression des pneumatiques, en faisant changer les filtres à huile ou à air, si nécessaire.

 

 Depuis la réforme du permis de conduire datée de 2009, l’éco-conduite est intégrée dans l’évaluation du permis de conduire, sous la forme de points bonus.

 

Éco-conduite : quel impact pour la réduction des gaz à effet de serre ?

Cette technique de conduite a des résultats loin d’être anecdotiques, qui doivent nous inciter à tous nous y familiariser.

 

Ainsi, il a été démontré que [2] :

 

  • Entretenir régulièrement son véhicule permet d’économiser jusqu’à 25 % de carburant ;
  • A contrario, une conduite nerveuse en zone urbaine peut entraîner une surconsommation de 40 % de carburant ;
  • Réduire sa vitesse de 10 % sur l’autoroute engendre une économie de 10 % de carburant.

 

Et moins de passages à la pompe… c’est aussi moins d’argent dépensé lors de vos déplacements !

D’autres réflexes d’éco-conduite qui font toute la différence…

Vous pouvez tout d’abord veiller à ne pas surcharger votre véhicule, en retirant tout ce qui est inutile dans votre coffre ou dans l’habitacle. 100 kg d’affaires en plus dans une voiture, c’est 5 % de carburant consommé en supplément [2] !

 

D’autre part, gérer les fortes chaleurs en voiture n’est pas toujours simple. L’éco-conduite induit un usage limité de la climatisation : utilisez-la à faible intensité, sur la durée du trajet, sans chercher à rafraichir l’habitacle outre-mesure.

 

Le bon réflexe ? Essayez d’obtenir dans la voiture une température inférieure de 5°C seulement par rapport à ce qu’indique le mercure, à l’extérieur [2]. Souvenez-vous qu’en ville, la surconsommation de carburant attribuable à la climatisation peut atteindre +25% [3].

 

Enfin, explorez les dispositifs d’assistance de votre véhicule : le stop and start, notamment, permet de couper le moteur plutôt que de le laisser tourner lorsque le véhicule est à l’arrêt.

Sécurité routière et éco-conduite : une réduction du risque d’accident et une conduite plus agréable

Cerise sur le gâteau, l’éco-conduite ne permet pas seulement de faire des économies et de réduire son empreinte écologique… C’est également une excellente manière de rouler de manière plus détendue.

 

Une conduite responsable, sans accélérations et sans freinages intempestifs avec une vitesse de croisière maîtrisée permet d’être moins nerveux au volant, et de limiter les collisions

 

Et vous, quand-est-ce que vous vous mettez à l’éco-conduite ?

Sources

[1] https://www.lesechos.fr/monde/europe/climat-lue-adopte-lobjectif-de-reduire-ses-emissions-carbone-de-moitie-dici-a-2030-1308603

[2] https://www.assurance-prevention.fr/eco-conduite.html

[3] https://www.securite-routiere.gouv.fr/chacun-son-mode-de-deplacement/dangers-de-la-route-en-voiture/mieux-conduire-en-voiture/eco

Lire la suite