Pour la 14ème édition de son Baromètre, AXA Prévention a sondé pour la 1ère fois les Français sur le partage de la route. Plus de 9 sur 10 estiment que les rapports entre les Français sur la route ne s’améliorent pas. Zoom sur ces incivilités.

Zoom sur les incivilités sur la route

Plus de 9 sur 10 estiment que les rapports entre les Français sur la route ne s’améliorent pas. Automobilistes, conducteurs de deux-roues motorisés, cyclistes, piétons, utilisateurs de glisse urbaine, nous ont révélé les 5 pratiques les plus dangereuses qui nuisent à leur cohabitation. L’usage du smartphone au volant apparaît comme le premier danger (66%). Les automobilistes réclament donc un durcissement des sanctions à son encontre. Et cela, même si paradoxalement ils sont 38% à l’utiliser au volant.

La saturation de la circulation a fortement fait progresser d’autres moyens de locomotion (scooter, vélo, trottinette électrique, hoverboard…) et la cohabitation est difficile.

Les Français sont de plus en plus multimodaux et quels que soient leurs modes de déplacement, ils agissent selon leurs propres règles, sans respecter ni le code de la route, ni les autres usagers :

  • 82 % des piétons traversent en dehors des passages cloutés (3)
  • 58 % des cyclistes roulent sur le trottoir alors que c’est interdit (sauf pour les moins de 8 ans). C’est certainement parce que 73% d’entre eux se sentent en insécurité sur la route, qu’ils décident d’emprunter le trottoir
  • 40 % des usagers de glisse urbaine (4) passent à côté d’un piéton à vive allure à tel point que 57 % des piétons en sont indignés

Ces prises de liberté font que la route est un lieu de fortes crispations. C’est presque 8 automobilistes sur 10 qui s’énervent ou insultent les autres usagers. Et tous s’en donnent à cœur joie : 68% des conducteurs de deux-roues motorisés, 45% des cyclistes, 38% des piétons et 29% des usagers de glisse urbaines.

Et on le constate chez tous les usagers : ils s’autorisent à faire ce qu’ils détestent voir chez les autres.

Enquête KANTAR TNS réalisée du 12 au 29 janvier 2018 auprès d’un échantillon national de 1 560 automobilistes représentatifs, dont 170 conducteurs de véhicules de société et 435 conducteurs de deux-roues motorisés, dont 101 conducteurs de 14 à 17 ans.

Les conseils de prévention

La route est un espace qui se partage, ce qui implique un respect mutuel de la part de ceux qui s’y déplacent.

  • Piétons : si un passage piétons est situé à moins de 50 mètres, empruntez-le pour traverser. Pour traverser, assurez-vous que les feux de signalisation, la visibilité et la distance des véhicules le permettent.
  • Cyclistes : vous devez respecter le Code de la route au même titre que les automobilistes (notamment les feux de signalisation, les stops et les priorités).
    Pour votre sécurité : utilisez un vélo en bon état, portez un casque et un gilet de sécurité avec bandes réfléchissantes. Cela vous aidera à être moins vulnérable sur la route.
  • Cyclomotoristes et motocyclistes : sachez maîtriser votre deux roues. Prévenez et anticipez les comportements des autres usagers et évitez tout changement brusque de direction. Maintenez vos distances de sécurité. Vérifiez l'état de votre véhicule. Portez un équipement complet quelque soit la saison : casque, gant, mais aussi chaussures montantes, blouson renforcé...
  • Usagers de glisse urbaine : si vous utilisez des rollers ou une patinette, vous devez circuler sur les trottoirs et respecter les piétons.
  • Automobilistes : tenez compte des usagers plus vulnérables que vous. Cédez le passage aux piétons lorsqu’ils traversent sur la chaussée et ralentissez à l’approche des passages piétons. Adaptez votre vitesse en fonction des usagers rencontrés, du lieu traversé et des circonstances climatiques. Écartez-vous d’au moins un mètre des trottoirs, des vélos et des bus à l’arrêt.

Baromètre AXA Prévention 2018 : découvrez les chiffres

Série "4 jeunes, 1 permis" : dans les embouteillages, rester calme et vigilant

Le communiqué de presse
Lire la suite