EN BREF

La circulation inter-files des deux-roues est un sujet très controversé. AXA Prévention et Club 14 préconisent que les pouvoirs publics l’autorisent sous certaines conditions : c’est la proposition "Mouvement". Quelques conseils permettent de diminuer les risques, notamment, ne circuler entre les files qu’en cas d’embouteillage et adapter sa vitesse aux autres véhicules.

bien-voir-et-etre-vu-201603

"On n’imagine pas faire du deux-roues sans remonter les files en ville. Mais il ne faut pas le faire n’importe comment ! C’est une facilité, pas un dû." commente Philippe Monneret, expert moto d’AXA Prévention et Club 14.

Alors, comment circuler entre les files de manière responsable pour vous et pour les autres ?

- Circulez entre les files seulement en cas d’embouteillages, lorsque les voitures roulent bien au-dessous de la vitesse maximale autorisée.
- Conservez un faible différentiel (10 à 15 km/h) avec les voitures autour de vous.
- Assurez-vous de toujours permettre aux voitures de changer de voie.
- Regardez les positions des roues des voitures pour anticiper leur prochaine direction.
- Entrez en contact visuel avec les automobilistes que vous doublez pour vous assurer qu’ils vous ont repéré.
- Méfiez-vous plus particulièrement des poids lourds et des camionnettes ; ces véhicules ont des angles morts beaucoup plus grands que les voitures.

Proposition "Mouvement" : Autoriser la circulation entre les files

En milieu urbain, la circuler entre les files est une pratique courante liée à la densité du trafic, aux heures de pointe et au besoin de gagner de précieuses minutes, par exemple sur les trajets entre le domicile et le lieu de travail. La défense de la circulation inter-files est aussi un moyen de lutter contre les embouteillages et contre la pollution de l’air.

En Belgique par exemple, cette pratique est autorisée depuis septembre 2011. En France, la circulation entre les files est tolérée, mais n’est pas encore encadrée par une législation spécifique.

AXA Prévention et Club 14 défendent la circulation inter-files responsable depuis 2005. Ils ont été consultés en 2012 par le préfet Régis Guyot dans le cadre d'une mission sur ce sujet pour le Ministère de l’intérieur. Ce travail a porté ses fruits puisqu’une expérimentation est en cours depuis décembre 2015 dans la région Ile-de-France pour une durée de quatre ans, ainsi que dans 3 autres départements (Bouches-du-Rhône, Rhône et Gironde). Instaurée par décret, cette expérience vise à autoriser la circulation entre les files, sous certaines conditions, notamment :

- Limiter la pratique uniquement sur les routes et les autoroutes (minimum deux voies et un terre-plein central, avec une vitesse autorisée supérieure ou égale à 70 km/h).
- Circuler en inter-files uniquement si la densité du trafic le justifie (embouteillage, ralentissement).
- Rouler à moins de 50 km/h.
- Circuler obligatoirement entre les deux voies le plus à gauche de la chaussée.
- Ne pas dépasser un motard circulant lui-même en inter-files.

Télécharger le guide "Sécurité Puissance 6"
Lire la suite