Le port du masque pour les enfants est devenu obligatoire à partir de 6 ans, dans les écoles. Un geste barrière qui, d’avis d’experts, s’intègre facilement dans la routine des plus jeunes.

Type de masque recommandé, conseils pour le porter au quotidien, réflexes d’entretien et d’hygiène…Voici quelques astuces pour inscrire, en douceur et en toute transparence, cet équipement dans la vie des plus jeunes.

Le saviez-vous ?

Plus que l’âge, c’est le cycle scolaire qui compte réellement : ainsi, un enfant de 6 ans qui est en grande section de maternelle n’a pas à porter de masque. Par contre, un enfant de 5 ans déjà en CP devra, lui, le porter [1].

Dans quel contexte un enfant doit-il porter le masque ?

Depuis le 2 novembre 2020, les nouvelles règles sanitaires liées au reconfinement impliquent que tous les enfants âgés de 6 ans et plus, portent un masque à l’école, en classe comme dans la cour de récréation [1].

 

Par ailleurs, pour tous les jeunes de moins de 11 ans, le port du masque demeure non obligatoire dans la rue, sur le trajet de l’école, dans les transports en commun ou les magasins [1].

Comment dédramatiser l’usage du masque pour enfants ?

Si l’usage du masque chez les plus jeunes est une nouveauté, les parents peuvent sans crainte dédramatiser cette situation auprès de leurs enfants. Ils s’adaptent souvent bien plus facilement au changement que les adultes.

 

Les tout-petits comme les plus grands sont d’ailleurs habitués à voir leurs parents, leur famille et même leurs instituteurs porter des masques depuis plusieurs mois. Cet objet n’est donc pas nouveau dans leur vie quotidienne.

 

Le rôle de la cellule familiale consiste donc plutôt à expliquer le bien-fondé du port du masque chez les enfants comme geste barrière dans la lutte contre la propagation du virus COVID-19 à l’école [2].

La pédopsychiatre Agnès Pargade, dans une interview pour le journal Le Monde, se veut d’ailleurs tout à fait rassurante quant à l’acceptation du masque chez les enfants, dès lors que les parents montrent eux-mêmes l’exemple sur le port et l’hygiène de cet équipement [2].

Comment bien communiquer lorsque l’on porte un masque ?

S’il suppose de parler plus fort et de mieux articuler afin de se faire comprendre, le port du masque n’est pas, pour autant, un frein à la communication chez les enfants [2].

 

Il convient néanmoins de choisir un masque à la taille adaptée, de poids léger et qui facilitera la respiration : pour cela, les masques chirurgicaux, très fins, sont les plus recommandés pour les enfants dès le CP [2].

 

Par ailleurs, comme le souligne Agnès Pargade, la communication entre les personnes de tous âges passe grandement par le langage non verbal, notamment via l’émotion transmise par le regard.

 

Faites le test à la maison, lors d’une séance ludique : essayez de faire passer à votre enfant des émotions tout en portant le masque, et demandez-lui de faire de même. Le constat sera vite clair : le masque pour enfants n’est pas une entrave à l’échange, ni au plaisir et au partage !

Comment intégrer le masque dans la routine des enfants ?

Selon la pédopsychiatre Agnès Pargade, l’objectif est que le port du masque devienne un geste réflexe : une astuce est donc de l’intégrer dans le quotidien de l’enfant [2].

 

Par exemple, il peut être pertinent de :

  • Préparer la veille au soir les masques du lendemain (pour rappel, un masque chirurgical jetable a une durée de vie de 3 à 4h) et les pochettes où stocker et ranger chacun d’eux s’il s’agit de modèles en tissu ;
  • Noter ensemble, dans son emploi du temps, les moments où l’enfant doit porter le masque (dès l’arrivée à l’école, à la fin de la cantine, aux récréations…) et les moments où il peut l’enlever et en changer (repas du midi, sortie de l’école…) ;
  • Réviser avec l’enfant comment porter le masquer correctement ;
  • Le sensibiliser aux règles d’hygiène du masque réutilisable ou jetable : se laver les mains avant de le mettre, pour en changer ou après l’avoir ôté, jeter son masque à usage unique dans une poubelle après utilisation, etc.

À l’école, comment prendre soin de son masque ?

En premier lieu, rappeler à l’enfant que le masque est un objet personnel et individuel, et qu’il ne faut ni l’échanger avec ses camarades, ni le prêter [2]. Pour éviter les contaminations, il convient par ailleurs de ne pas toucher ni manipuler le masque une fois positionné sur le visage.

 

À l’école, par exemple lors de la pause déjeuner lors de laquelle l’enfant peut ôter son masque, les experts recommandent de glisser le masque dans une pochette individuelle [3]. Pour mieux s’approprier le geste, vous pouvez inviter l’enfant à choisir lui-même sa pochette de protection du masque.

 

En définitive, cela revient à prendre soin de son masque pour finalement mieux se préserver, et protéger les autres

Sources

[1] Site du service public

[2] Article LeMonde.fr : Pour que le masque soit bien accepté par son enfant il faut mettre en place une routine

[3] Question-réponse du site Education.gouv.fr-Covid-19

Lire la suite