EN BREF

Avec le confinement, le nombre d’heures passé sur les écrans quotidiennement explose. Télétravail, mais aussi réseaux sociaux et jeux, tout incite à passer plus de temps avec son Smartphone, sa tablette ou son ordinateur. Comment limiter et contrôler l’activité virtuelle de la famille [1] ?

Quelques chiffres [2] [3] pour mieux comprendre :

  • 61 % des Français consultent leur mobile ou leur tablette au réveil ;
  • 93 % des 12-17 ans possèdent un smartphone ;
  • 20 % des parents ont installé ou pensent installer un logiciel de contrôle parental.

Confinement et écrans : télétravail et école en ligne

Évidemment, tous ceux qui télétravaillent passent des heures devant leur écran. Cela vaut aussi pour les élèves qui doivent étudier et rendre des devoirs en ligne [4]. Ni les écrans ni Internet ne sont intrinsèquement mauvais. Ce sont des outils qui vous permettent de travailler, de vous informer ou d’étudier, même en confinement.

Mais voilà, vous avez fini ? Éteignez tout et accordez-vous un temps sans écran. Laissez vos yeux se reposer. Vaquez à vos occupations, du moment qu’elles vous font bouger. Les tâches ne manquent pas quand tout le monde vit toute la journée à la maison…

Isolement et réseaux sociaux : le rôle des écrans

Vous voyiez vos collègues tous les jours, vos enfants vivaient 8 heures par jour avec leurs camarades, vous sortiez avec des amis le samedi soir... Les écrans permettent bien sûr de maintenir le lien social et de lutter contre l’isolement.

Attention cependant à ne pas en abuser. 81 % des adolescents regardent un film à la télévision tout en papotant avec leurs amis sur leur mobile ou tablette. Une personne sur trois reconnait qu’elle consulte son écran pendant les repas. Pendant le confinement, pas d’écran à table ! Et si vous regardez un film en famille, on se focalise uniquement sur cette activité et on éteint les autres supports numériques.

Détente et confinement : les jeux sur écran

Petits comme grands aiment se détendre en jouant sur un écran. Vous pouvez jouer aux échecs, changer votre déco virtuellement ou bâtir une cité. L’écran a aussi une fonction ludique.

Pour autant, passer des heures à jouer sur un écran n’est pas recommandé. Ne laissez pas cette période de confinement vous transformer en cyberdépendant. L’addiction [5] aux jeux est réelle et a des effets néfastes sur la socialisation, le travail, les études et même sur la santé. Restez vigilants.

L’emploi du temps en confinement : savoir gérer les écrans

Définir un emploi du temps, en famille et au calme, permet de limiter l’utilisation des écrans. Vos enfants ne sont pas convaincus ? Demandez-leur de noter ce qu’ils font de leurs journées heure par heure. Ils réaliseront alors que les 15 minutes sur Snapchat ont duré en fait deux bonnes heures. Vous aussi, vous pouvez monitorer votre temps passé sur l’écran en ajustant simplement quelques paramètres sur votre Smartphone : vous aurez accès à un rapport détaillé !

Il est également préconisé d’établir un couvre-feu numérique. Il peut être physique (les écrans dorment dans la cuisine, pas dans la chambre) ou virtuel. Vous pouvez même essayer de changer les couleurs de vos applications mobiles : en noir et blanc, simples et sobres, elles se révèlent moins addictives.

Pour limiter le temps passé devant les écrans, vous pouvez aussi compter sur de nombreuses applications qui minimisent les risques et vous insufflent de bonnes pratiques digitales.

Sources

[1] https://www.clemi.fr/fr/guide-famille-v2.html

[2] https://elabe.fr/hyperconnexion/ (étude pour Axa Prévention)

[3] https://www.drogues.gouv.fr/comprendre/ce-qu-il-faut-savoir-sur/lexposition-aux-ecrans

[4] https://www.education.gouv.fr/ma-classe-la-maison-mise-en-oeuvre-de-la-continuite-pedagogique-289680

[5] https://prevention.cdn.axa-contento-118412.eu/prevention%2F3e81f124-a481-4d6e-9fd5-eff382010149_guide-des-addictions-axa-prevention.pdf

Lire la suite