L’hyperconnexion des Français est une réalité : la tendance à consulter son smartphone à tout moment est toute aussi tenace lorsque l’on se déplace. Or en trottinette électrique comme en voiture, l’attention de l’usager doit être soutenue à chaque instant du trajet.

Consulter ses réseaux sociaux, répondre à un message… Si ces actions peuvent sembler anodines, leurs conséquences, elles, peuvent être importantes lorsqu’elles sont réalisées pendant un déplacement. Le réflexe à adopter : téléphoner, textoter ou surfer, c’est à l’arrêt, ou avant et après le trajet !

Smartphone et trottinette électrique : une pratique très fréquente en 2021

Les chiffres du Baromètre AXA Prévention 2021 [lien relai CP] sont formels, l’usage du téléphone en roulant - a fortement augmenté depuis le début de la crise sanitaire chez les trottinétistes.

Ainsi, 78 % des trottinétistes téléphonent en conduisant, soit une augmentation de 23 points par rapport à janvier 2020.

 

Les conducteurs de trottinette ne font pas que passer des coups de fil… 72 % admettent envoyer ou consulter parfois leurs SMS, alors qu’ils n’étaient que 47 % à reconnaître cette mauvaise habitude début 2020.

 

Ces usages sont peut-être favorisés par l’usage du GPS. 83 % des trottinétistes disent suivre un itinéraire GPS sur leur smartphone. Cette pratique est donc en hausse de 21 points par rapport à janvier 2020.

 

D’un point de vue pratique, il est probable que l’usage des dispositifs de fixation des smartphones sur les guidons des trottinettes incitent les utilisateurs à consulter les notifications qui s’affichent à l’écran, ou à répondre aux appels et messages desquels ils ont immédiatement connaissance.

 

Attention également aux écouteurs dans les oreilles : bien que proscrits, ils sont utilisés régulièrement par 69 % des trottinétistes interrogés dans le cadre du baromètre AXA Prévention 2021.

 

Comme en voiture, les sollicitations qui émanent des smartphones engendrent une baisse de la vigilance, et un risque réel d’accidents…

Utiliser son smartphone pour téléphoner ou consulter ses messages sur sa trottinette électrique : une pratique désormais interdite

Depuis le 25 octobre 2019, le Code de la route [article EDPM et code de la route] encadre la réglementation des EDPM (engin de déplacement personnel motorisé).

 

Les trottinettes font partie de cette nouvelle catégorie de véhicules et, à ce titre, l’usage du téléphone au guidon peut être sanctionné par une contravention d’un montant de 135 €.

Faites circuler le message autour de vous : étudier l’itinéraire avant de partir, mettre son smartphone sur silencieux en roulant, et faire une pause si l’on veut jeter un œil à ses notifications sont des moyens efficaces de minimiser le risque d’accident

Lire la suite