L’équilibre alimentaire ne va pas de soi, et se retrouve parfois bousculé par notre mode de vie. Manger mieux au quotidien, c’est repenser ses habitudes sans se priver et en se faisant aider, si besoin, par un spécialiste.

Les clés pour manger équilibré

Votre mode de vie influe sur votre équilibre alimentaire

Avec la variété offerte en matière d’aliments en France, comme dans les autres pays industrialisés, vous pouvez aisément manger chaque jour varié et équilibré, sans pour autant manger “triste” ou y consacrer des heures.

Le secret d’une alimentation saine tient dans cette simple équation :

- satisfaire ses envies ;
- respecter ses besoins.

Mais, si c’était aussi simple, tout le monde se nourrirait de façon équilibrée. Un autre facteur rentre en ligne de compte : votre histoire.

Ainsi, interrogez-vous sur vos propres habitudes alimentaires :

- Comment sont répartis vos repas dans la journée, prenez-vous le temps de déjeuner ou vous “rattrapez-vous” à l’heure du dîner, comme nombre de citadins ?
- Quel est votre héritage culinaire ? Avez-vous pris le rythme de consommer certains aliments plus que d’autres ? Êtes-vous pain ou pâtes ? Riz ou pommes de terre ? Cuisson au beurre ou cuisson à l'huile ?
- Mangez-vous en famille ou seul ? À table ou devant la télévision ? Dans la cuisine ou dans la salle à manger ?...

À chaque région du monde ses traditions alimentaires. Les céréales, composants essentiels de nos assiettes, varient ainsi selon les cultures :

- froment en Europe de l’Est ;
- riz en Extrême-Orient ;
- maïs en Amérique Centrale ;
millet en Afrique.

Cette répartition est intimement liée au climat et à la nature des sols, contraintes qui vont conditionner le type de production d’un pays à l’autre.

Prendre de bonnes habitudes alimentaires

L’analyse des comportements alimentaires se révèle essentielle pour comprendre votre état de santé nutritionnel.

Un spécialiste de la santé, médecin généraliste, nutritionniste ou diététicien, peut vous aider à prendre conscience de ce que vous mangez et comment vous le consommez. Cette analyse permet de cerner le contexte dans lequel les conseils diététiques vont pouvoir s’appliquer. De quoi les intégrer plus facilement dans de nouveaux usages !

Ce qu’il ne faut pas faire, sous peine de courir à l’échec :

- se priver de ce qu’on aime (l’amateur de viande ne peut pas se contenter uniquement de poisson et impossible d’interdire les pâtisseries à un “bec sucré”) ;
- suivre des régimes « à la mode » qui proposent des changements radicaux.

Privilégiez plutôt une transformation progressive de vos réflexes alimentaires, tout en les respectant. Inutile de chasser le naturel, il revient au galop !

Le secret d’une alimentation équilibrée, c’est aussi et surtout une nourriture adaptée :

- à votre mode de vie ;
- à votre budget ;
- à votre plaisir pour la cuisine ;
- au reste de la famille.

Lire la suite