Cultiver son propre jardin c'est bien, le cultiver sans engrais chimique c'est mieux ! Aujourd'hui, l'engouement des Français pour leur jardinage va au-delà d'une mode passagère. La volonté de savoir ce que l'on met dans son assiette a relancé l'idée que cultiver soi même son petit lopin de terre est à la fois source de bien être physique mais aussi spirituel.

Quel bonheur de pouvoir dire "c'est moi qui l'ai planté" en dégustant une vraie salade ramassée le matin même. Il faut alors pousser le raisonnement jusqu'au bout et tout faire pour que vos plantations soient bio et approuvées, sinon à quoi bon toute cette bonne volonté !

Principes de bases

Cultiver sans l'apport d'engrais est une utopie puisque la terre s'épuise année après année. Il faut donc fertiliser régulièrement le sol si vous voulez voir votre jardin prospérer. Mais, comme pour votre organisme qu'il ne sert à rien d'inonder de vitamine A s'il n'en manque pas, il vous faut d'abord déterminer la nature de votre sol avant de choisir les engrais qui lui conviendront le mieux.

Quelques rappels de base pour tous ceux qui ont oublié les cours de physique-chimie du lycée :

Une terre est acide lorsque le pH est inférieur à 7, neutre le pH est égal à 7, calcaire le pH dépasse 7.
En général, les fleurs et les légumes poussent avec un pH légèrement inférieur à 7. Mais certaines plantes exigent un pH inférieur à 6. Il faut donc, pour ne pas vous tromper et offrir à vos plantations le meilleur sol possible ne pas hésiter à faire appel aux conseils d'un spécialiste en jardinerie.

Quelques exemples de compostes naturels

Le fumier de cheval composté : c'est l'allier des plants de légumes ou des fleurs. Il convient parfaitement aux plantes les plus gourmandes en nutriment comme les melons, les concombres ou les courges. Il est le partenaire idéal également des jeunes plants de salades ou de tomates. C'est le plus riche en oxygène.

La moutarde : bien sur on ne vous demande pas de prendre votre pot de moutarde dans le placard de la cuisine mais bien de planter de la moutarde qui est un engrais vert parfait car à croissance rapide. Elle étouffe les mauvaises herbes et sert ensuite, après enfouissement à l'amélioration de la structure du sol. Elle préserve même la nappe phréatique des nitrates dans l'eau.

Les cendres de bois : elles contiennent du potassium, du calcium, du magnésium, du phosphore, du fer, du cuivre, du sodium, du zinc, du manganèse. En plus d'être un parfait complément alimentaire pour vos sols, ce sont les amis de vos plantes puisqu'elles se révèlent être un très efficace insecticide contre toutes les petites bêtes qui envahissent nos jardins comme les escargots et les limaces.

A vouloir parfois trop bien faire et maîtriser la nature, on oublie souvent que la nature peut se suffire à elle-même. Alors laissez les feuilles mortes et l'herbe coupée remplir leur rôle de compost naturel. Sans oublier le fait que lorsque arrive l'hiver, ils protègeront vos sols du gel comme ils le font dans les forêts.

Il vous reste ensuite à installer des récupérateurs d'eau de pluie pour que votre potager soit parfaitement bio ! A vous de jouer maintenant, le jeu en vaut la chandelle. Le plaisir de déguster des fruits et légumes peut-être pas parfaitement calibrés mais au goût incomparable vaut tous les efforts du monde.

Lire la suite