Il est fréquent de lire qu'un peu d'alcool est bénéfique pour la santé. Après 70 ans, doit-on continuer à consommer des boissons alcoolisées ? La réponse dépend de l'usage que l'on en fait et de la modération dont on sait faire preuve.

Un apport calorique important

Le premier aspect négatif de l'alcool est sa valeur énergétique. Un gramme d'alcool apporte sept calories. Ainsi un verre de vin représente 70 calories, une canette de bière apporte 140 calories et un verre de whisky environ 100 calories. Lorsqu'on est attentif à son poids, il convient de s'en souvenir.

Une drogue addictive et un facteur d'isolement social

Le deuxième aspect négatif de l'alcool est, bien sûr, son caractère addictif. Le risque d'alcoolodépendance varie d'un individu à l'autre ; certaines personnes, plus vulnérables, peuvent rapidement tomber dans l'alcoolisme. Les personnes âgées ne sont pas épargnées par ce phénomène. Il n'est pas rare de voir des personnes âgées, capables de modération toute leur vie, commencer à abuser de l'alcool pour soulager des symptômes dépressifs liés à la perte de leur autonomie. Cet abus engendre un isolement social qui aggrave leur dépression.

La cause de très nombreuses maladies

Au-delà des problèmes sociaux qu'il engendre, l'alcoolisme favorise de nombreuses maladies : hypertension artérielle, diabète, accidents vasculaires cérébraux ("attaques"), cancers, troubles de la mémoire, insomnie, anxiété, etc. Les femmes sont beaucoup plus sensibles à l'alcool et à ses effets toxiques. Chez elles, le risque de maladie cardiovasculaire et de mortalité globale augmente à partir de 30 g par jour (soit trois verres de vin par jour, contre 40 g chez les hommes). De plus, une consommation excessive d'alcool favorise l'apparition d'ostéoporose.

Alors, faut-il arrêter d'en boire ?

Lorsqu'on est capable de modération (moins de deux verres par jour pour une femme, trois pour un homme), rien n'empêche de continuer à consommer des boissons alcoolisées après 70 ans. Attention, l'alcool peut être moins bien toléré avec l'âge. Certaines personnes se rendent compte que prendre un verre d'alcool perturbe leur sommeil ou que le vin rouge leur donne des aigreurs d'estomac. Chez les personnes plus âgées, les désagréments semblent moindres avec les bières légères et le vin blanc.

Lire la suite