Avec le grand âge surviennent des problèmes d'autonomie ou des problèmes matériels qui empêchent la personne âgée de rester chez elle ou de vivre seule. Lorsqu'un déménagement est la seule solution, assurez-vous de préparer la personne âgée suffisamment à l'avance et sachez accompagner ce changement souvent difficile à supporter.

Lancez l'idée à l'avance

Rares sont les personnes âgées qui acceptent facilement de quitter leur maison pour aller vivre dans un logement plus petit et loin de leurs souvenirs. Le besoin de conserver des repères, les moments vécus dans ce lieu, tout concourt à rendre traumatisante l'idée du départ. Bien avant que le déménagement soit un impératif, proposez-en l'idée. Même si la première réaction est un refus catégorique, cette idée fera son chemin.

Préservez leurs liens et leurs activités

Mieux vaut s'assurer que, dans son nouveau logement, la personne âgée pourra poursuivre ses activités antérieures (sorties, rencontres, vie associative, etc.) et garder son réseau social. Après un certain âge, il devient plus compliqué de se faire de nouveaux amis et de commencer une nouvelle vie sociale. Demandez à ses amis où et comment ils sont logés, cela pourra vous donner des idées.

Privilégiez son autonomie

Pour les personnes qui veulent garder leur indépendance et pouvoir faire leurs courses sans avoir besoin d'une voiture ou des transports en commun, la proximité du centre-ville et des commerces est indispensable. Pour choisir son nouveau lieu de vie, essayez de vous projeter dans la peau de la personne âgée afin de repérer les obstacles à l'autonomie : rue en pente, logement à l'étage, supermarché éloigné, sources de bruit trop proches, station de taxis ou arrêt de bus trop éloigné, etc.

Envisagez la maison de retraite

L'installation dans une maison de retraite est rarement bien vécue. Pourtant il en existe de tous types, préservant plus ou moins l'indépendance et l'autonomie de la personne âgée selon ses capacités, ses besoins médicaux et son budget. N'hésitez pas à en visiter un grand nombre pour vous familiariser avec leurs prestations et pouvoir comparer en toute connaissance de cause. Idéalement, elle devrait de trouver à une distance de votre logement vous permettant des visites courtes et fréquentes.
Consultez l'article " Choisir une maison de retraite ".

Cohabiter avec un parent âgé

Partager son logement avec un parent âgé a longtemps été la norme en Europe. Cette solution peut être bénéfique pour tous, mais il est important de prendre certaines dispositions :

En discuter avec la personne âgée mais également avec son médecin : est-ce que son état de santé le permet ?
En parler avec tous les membres de la famille concernés et envisager les changements que cela va impliquer dans la vie quotidienne.
Aménager l'espace : chambre indépendante, coin toilette, téléphone, meubles familiers, etc.
Sécuriser le logement : éliminer les obstacles, poser des rampes, éclairer suffisamment, faire des aménagements spécifiques en cas de handicap, etc.
Valoriser la personne âgée : celle-ci devrait se sentir utile. Faites-la participer à la vie de la maison mais pas au détriment de sa vie sociale extrafamiliale.

Lire la suite