EN BREF

Ne pas se préparer à la retraite revient à vivre du jour au lendemain une révolution qui peut s'avérer extrêmement déstabilisante. En effet, à la retraite, le temps autrefois consacré au travail devient soudain disponible, le couple redevient le centre de la vie quotidienne, les revenus diminuent et le statut social change.

Posez-leur les bonnes questions

Aidez-les à se poser les bonnes questions pour préparer leur retraite. Ont-ils absolument besoin de travailler pour ne pas sombrer dans la déprime ? L'image que leur renvoie la société est-elle importante pour leur bien-être ? Profiter de moments de calme et de contemplation suffit-il à leur bonheur ? Ont-ils eu envie de pratiquer certaines activités sans en avoir eu le temps ?

Aidez-les à protéger leurs revenus

Lorsque l'âge de la retraite approche, mieux vaut conseiller à ses parents de faire un bilan de leurs années de cotisation avec leur caisse de retraite (une reconstitution de carrière). Dans certaines conditions, il est possible d'acheter des points de retraite supplémentaires pour compenser des " trous " dans leur carrière et leur assurer un revenu minimum. De plus, un entretien avec leur assureur ou leur banquier peut les aider à prévoir un revenu supplémentaire sous la forme d'une assurance-vie ou d'un placement immobilier, par exemple.

Poussez-les à faire des projets

Lorsqu'il parvient à la retraite, un individu a, en moyenne, dix-huit ans devant lui pour mener à bien ses projets ou profiter de son temps. Pour un nombre croissant de personnes, cette période atteint même vingt ou trente ans. Il est donc tout à fait raisonnable de faire des projets à moyen ou long terme. Un projet à long terme bien mené permet de garder un esprit actif. D'une manière générale, invitez-les à choisir des projets qui les placent dans l'action plutôt que dans l'inactivité. Santé et activité sont étroitement liées.

N'hésitez pas à leur conseiller d'en parler

Prendre sa retraite constitue l'un des changements majeurs de la vie et il est normal que certaines personnes ne soient pas à même d'y faire face toutes seules. Lorsque le sentiment de tristesse empêche de vivre au quotidien, quelques séances avec un psychothérapeute permettent d'exprimer ses craintes et aident à franchir le pas. Elles peuvent même prévenir des conséquences négatives sur la santé (des troubles du sommeil ou un état dépressif, par exemple) et éviter le recours aux médicaments pour lutter contre ces troubles.

Lire la suite
Mots-clés