EN BREF

Quelques mesures simples permettent de remplir son caddie en toute sérénité.

En ces temps d’épidémie de COVID-19, remplir son réfrigérateur est (presque) la seule sortie permise. Si elle s’accompagne de la joie de prendre l’air, elle peut également provoquer une légère anxiété à l’idée d’augmenter temporairement son risque de contamination. Comment affronter son supermarché en toute sérénité ? En fait, c’est assez simple.

Repérer les heures creuses

Si vous faites partie des populations vulnérables à protéger particulièrement (personnes âgées ou malades, personnes sous traitement immunosuppresseur, par exemple) ou si vous êtes de nature anxieuse, téléphonez à votre supermarché pour connaître les heures de moindre affluence. Ainsi, vous pourrez faire vos courses l’esprit plus tranquille.

Dois-je porter un masque ?

Le port du masque ne protège pas les personnes non infectées. Par contre, les personnes qui présentent des symptômes évoquant une infection respiratoire doivent obligatoirement le porter pour protéger les autres. Mais si vous présentez ces symptômes, restez chez vous et demandez à un proche de se rendre au supermarché pour vous !

L’épreuve de la barre de poussée du caddie

Abreuvés de mises en garde sur la contamination par les mains (souillées par des projections de sécrétions respiratoires), la barre de poussée du caddie (ou la poignée du panier) nous semble désormais un objet menaçant. Que faire ? Plusieurs solutions existent.

  • Ne rien faire de particulier, mais prendre garde à ne pas porter les mains à votre visage jusqu’au retour à la maison (et un grand savonnage de plusieurs minutes). Cette technique peut être poursuivie tout au long de la visite au supermarché.
  • Nettoyer la barre de poussée avec un gel hydro-alcoolique et un mouchoir jetable.
  • Porter des gants (pas forcément chirurgicaux, juste des gants). Mais attention, dans ce cas, de ne pas porter vos mains à votre visage et jetez/lavez vos gants en rentrant. Les spécialistes de l’hygiène ne recommandent pas cette méthode, souvent faussement rassurante (on fait moins attention).

Entrée du supermarché : pas d’attroupement

À l’entrée du supermarché, en particulier si vous attendez son ouverture, évitez les attroupements. Gardez une distance d’un mètre avec les autres clients. Essayez de ne pas tousser ni éternuer, pour maintenir le calme autour vous…

Dois-je me méfier des produits en rayon ?

Globalement, il y a peu de chances qu’un produit en rayon soit contaminé. Il aurait fallu qu’une personne malade tousse sur le produit dans la journée précédant votre arrivée (pour viser large, la survie du coronavirus étant plutôt de quelques heures sur support inerte).

De nouveau, optez pour la solution « Je m’en lave les mains (plus tard) » ou pour le port de gants. Pendant toute votre visite au supermarché, surveillez vos mains. Elles ne doivent jamais entrer en contact avec votre visage ! Si vous avez des démangeaisons soudaines et irrépressibles, utilisez un mouchoir jetable (et jetez-le !).

Se croiser dans les rayons

On voit désormais d’étranges ballets dans les rayons de supermarché. Les clients évitent de se croiser dans une même allée. Pourtant, il n’y a pas de risque de contamination lors qu’on croise une personne (sauf si elle vous tousse ou éternue dessus, mais cela semble un scénario assez peu probable). La distance d’un mètre entre deux personnes s’adresse aux personnes qui travaillent ou discutent ensemble, pas à celles qui se croisent sans s’arrêter !

L’épreuve de la caisse

Les précautions de distance sont davantage pertinentes lors de l’attente en caisse et avec la personne qui s’occupe de scanner vos achats. Gardez une distance d’un mètre, en particulier avec la caissière qui mérite d’être protégée, évitez de tousser ou de vous moucher (ou allez dans un coin isolé pour le faire). Réduisez la conversation à un minimum (mais restez poli et amical). Concernant les claviers des terminaux de paiement, certains magasins les nettoient entre chaque client. Si ce n’est pas le cas, les deux solutions indiquées à propos des rayons s’appliquent. Évitez de passer le clavier au gel hydro-alcoolique sans y être invité…

Le retour à la maison

Une fois installé dans votre voiture, vous pouvez vous passer les mains au gel hydro-alcoolique avant de prendre le volant. Mais, dans tous les cas, une fois rentré et les courses rangées (et vos gants jetés ou mis au linge sale, le cas échéant), lavez-vous longuement les mains avec du savon. Vous pouvez également laver vos fruits et légumes, pour plus de tranquillité (ils sont davantage manipulés que les boîtes de conserve, par exemple).

Dois-je préférer la livraison à domicile ?

La livraison à domicile peut être une solution intéressante pour les personnes particulièrement vulnérables, celles qui ont une autonomie réduite, ou celles qui ne souhaitent pas prendre les transports en commun. Elle limite de fait le nombre de personnes croisées. Gardez une distance d’un mètre avec le livreur, mais la rencontre est suffisamment courte pour ne pas constituer un risque sérieux. Une fois les courses rangées, lavez-vous consciencieusement les mains avec du savon.

Sources

Sources

« Coronavirus COVID-19 : le point sur la situation », le site du gouvernement français sur cette maladie.

« Coronavirus COVID-19 », le site du Ministère des Affaires sociales.

Lire la suite