Votre médecin traitant est votre meilleur interlocuteur pour aborder le sujet de la prévention des maladies liées à l'âge avec votre médecin traitant. Il saura vous donner des conseils adaptés à votre état de santé et à vos objectifs, et vous donnera les outils pour prendre votre santé en mains... tout en profitant des plaisirs de la vie.

Choisir un médecin traitant

Il est important d'avoir un médecin en qui vous avez confiance. Les nouvelles règles de l'Assurance maladie, en application depuis le 1er juillet 2005, encouragent la fidélisation à un médecin traitant unique. Ce médecin joue plusieurs rôles : il vous aide à prévenir les problèmes de santé, soigne ceux qui surviennent et vous guide dans le dédale du système de soins. Si l'intervention d'un médecin spécialiste est nécessaire, votre médecin traitant coordonne les examens, vous explique leurs résultats et vous conseille dans les choix thérapeutiques possibles. Le médecin traitant est le plus souvent et naturellement un médecin généraliste. Sa pratique de la médecine générale lui permet d'avoir une vision globale de la santé de ses patients.

Préparer sa consultation

Pour faciliter le travail de votre médecin et être sûr d'aborder les problèmes qui vous tracassent, mieux vaut préparer votre consultation. Cette préparation varie selon les cas : s'agit-il d'un nouveau problème de santé ou d'une visite de contrôle ?

Avant votre rendez-vous, notez l'ensemble de vos symptômes, ainsi que les facteurs qui les aggravent ou ceux qui les soulagent. N'hésitez pas à sortir votre liste de votre sac ou de votre poche : les médecins ont l'habitude.

Depuis combien de temps ressentez-vous ces symptômes ? Suspectez-vous une cause ? Avez-vous fait ou pris quelque chose d'inhabituel ?

Quelqu'un dans votre famille a-t-il déjà eu le même type de symptômes ?

Quels traitements prenez-vous en ce moment ? N'oubliez pas de noter les traitements habituels (traitement hormonal de la ménopause, traitement contre le cholestérol ou l'hypertension, etc.), les traitements occasionnels (contre la douleur, la constipation, etc.), ceux prescrits par un autre médecin (gynécologue, ophtalmologiste, par exemple), et même les traitements homéopathiques ou à base de plantes.

Avez-vous tenté de prendre un traitement pour vous soulager ? Quel en a été le résultat ?

Notez les questions que vous vouliez poser à votre médecin lors de la précédente consultation et qui ne vous sont venues à l'esprit qu'une fois sorti de son cabinet.

Décrivez l'évolution de vos symptômes jour après jour et l'apparition éventuelle d'autres symptômes (qui pourraient être des effets indésirables de votre traitement).

Notez vos questions au fur et à mesure qu'elles vous viennent à l'esprit

Établir un plan de prévention et de dépistage

Lorsque vous avez choisi votre médecin traitant, vous pouvez préparer avec lui le suivi médical qui convient à votre cas particulier. Après 50 ans, si vous êtes en parfaite santé, une visite de routine tous les trois ans est largement suffisante. Pour les femmes, un examen gynécologique est recommandé tous les ans. Sinon, la fréquence sera adaptée à chacun. Par exemple, une presbytie vous amènera à consulter un ophtalmologiste tous les ans. Au-delà de 70 ans, la visite chez votre médecin doit devenir annuelle.

Lors de ces visites de contrôle, le médecin procède méthodiquement.

Il vous interroge pour mieux connaître vos antécédents médicaux et familiaux, ainsi que vos habitudes de vie : tabac, alimentation, activité physique, problèmes dentaires, vaccinations, traitements en cours, etc.
Il vous examine : mesure de la tension, du poids, de la taille, de l'acuité visuelle et de l'audition. Il examine vos seins, votre peau, vos articulations, ausculte votre coeur et vos poumons, etc.
Il prescrit des examens. Le médecin peut compléter son examen clinique en prescrivant des examens complémentaires : prise de sang, analyse d'urines, frottis vaginal, mammographie, etc.

Lorsqu'il estime avoir une appréciation suffisante de votre état de santé et de vos facteurs de risque, le médecin peut vous établir un " carnet de prévention et de dépistage ". Il s'agit d'une sorte de programme de santé personnalisé qui récapitule les mesures à prendre pour rester en bonne santé : conseils d'hygiène de vie, examens complémentaires à faire régulièrement, visites chez des médecins spécialistes, vaccinations, etc.

Lire la suite