Les caméras du média Brut. sont allées à la rencontre des femmes prises en charge par les équipes des Bus du Cœur, à Marseille.

Lumière sur cette opération de sensibilisation et de prévention des maladies cardiovasculaires menée par le fonds de dotation Agir pour le Cœur des Femmes, en partenariat avec AXA Prévention.

Parmi ses principaux objectifs ? Diffuser plus largement les signes de l’infarctus chez la femme, procéder à des dépistages et permettre à toutes d’accéder à un parcours de soin adapté. Explications.

Infarctus des femmes : les Bus du Cœur en première ligne

Le média en ligne Brut. a posé sa caméra à Marseille pour suivre l’opération des Bus du Cœur, visant à prévenir les maladies cardiovasculaires chez les femmes. Lancée par le fonds de dotation Agir pour le Cœur des Femmes, cette initiative est soutenue par AXA Prévention dans une volonté commune de sensibiliser le public féminin, mais pas que, aux risques cardio-vasculaires

 

À chacun de leur déplacement, les Bus du Cœur accueillent près de 200 femmes en situation de précarité. Ces dernières bénéficient de plusieurs examens de dépistage réalisés par des professionnels de santé. Tension artérielle, diabète, entretien gynécologique, sensibilisation sur les addictions… Un check-up complet est proposé à chacune, en plus de nombreux éléments d’information.

Maladies cardio-vasculaires : la première cause de mortalité chez les femmes

Comme le souligne le Professeur Gabrielle Sarlon, médecin vasculaire au CHU Timone, 200 femmes décèdent chaque jour d’un problème cardio-vasculaire. Près de 80% des cas pourraient pourtant être évités grâce à la prévention.

 

Réalisée par Elabe à la demande d’AXA Prévention, une grande étude consacrée à la santé des femmes indique que 42% d’entre elles ne font jamais surveiller leur cœur.

 

Il apparaît également que 8 femmes sur 10 ne connaissent pas les symptômes spécifiques de l’infarctus féminin. Parmi les plus courants :

            • palpitations à l’effort,

            • douleurs à l’estomac ou au ventre,

            • suées,

            • sensation d’oppression dans la poitrine avec difficultés respiratoires,

            • nausées,

            • fatigue soudaine.

Que se passe-t-il après le passage du Bus du Cœur ?

L’objectif des Bus du Cœur est de faire prendre conscience aux femmes de l’importance de prendre soin d'elles et de se faire dépister régulièrement.

 

Cette opération permet de pratiquer, au sein de quartiers souvent défavorisés, des examens de base mais surtout de mettre en place un suivi avec les patientes. Après la visite, chaque participante se voit offrir un tensiomètre fourni par AXA Prévention pour pouvoir contrôler régulièrement sa tension.

Les Bus du Cœur ne sont qu’au début de leur périple : leur présence est prévue dans une vingtaine de villes en 2022, puis une quarantaine en 2023, pour assurer leur mission de prévention.

Lire la suite