Et si nos enfants devenaient tous ambassadeurs des bonnes pratiques du numérique ?

Découvrez les podcasts AXA Prévention

Pour étudier, communiquer ou se divertir, Internet est bel et bien présent dans le quotidien des plus jeunes. Il est donc important de les accompagner dans leurs usages en incitant les enfants à ne pas faire sur Internet ce qu’ils ne feraient pas dans la rue.

Mais au fait : en quoi consiste le Permis Internet ?

Lancé en 2013 par l’association AXA Prévention en partenariat avec la Gendarmerie nationale, la Police nationale et la Préfecture de police, le Permis internet sensibilise les élèves de CM2 aux bons usages d’Internet et des réseaux sociaux.

 

L’importance du respect de la vie privée et de l’image de soi-même ou des autres y trouve toute sa place.

 

Des thèmes particulièrement pertinents, à l’heure où le harcèlement scolaire est un phénomène pris très au sérieux par les directions d’établissements, les autorités et les associations de parents d’élèves.

 

2 adolescents sur 3 déclarent d’ailleurs avoir été victimes, au moins une fois, de cyberharcèlement [2].

Le Permis Internet en pratique, et en chiffres…

Autour de spécialistes issus de la Gendarmerie nationale, de la Police nationale et de la Préfecture de police de Paris, les élèves participent à des activités de sensibilisation axées sur les bonnes pratiques de navigation sur internet. Les points clés de vigilance lorsque l’on surfe seul sur le web ou les réseaux sociaux y sont présentés et décryptés.

 

Plus concrètement, le kit pédagogique du Permis Internet constitue un outil destiné à accompagner le corps enseignant dans cette démarche mais aussi les parents.

 

Il réunit des cas pratiques et des exemples du quotidien pour aider les enfants à mieux réagir face à des contenus qui peuvent par exemple choquer ou faire peur. L’ouverture du dialogue autour des questionnements des élèves reste l’un des principaux piliers du dispositif.

 

À l’issue de la formation, chaque enfant se voit remettre son « Permis Internet », témoin de son engagement à surfer sur le Net de manière vigilante et responsable. Aujourd’hui, déjà 2,4 millions d’enfants ont d’ores et déjà obtenu le précieux sésame [3].

Le risque accru d’hyperconnexion dans le contexte sanitaire de 2020

Cette année, le contexte sanitaire et les périodes de confinements modifient les usages du numérique (temps passé sur les écrans, besoin de communiquer avec ceux que l’on ne peut plus rencontrer physiquement, etc.).

 

Ces changements favorisent l’hyperconnexion chez les plus jeunes, elle-même liée à un boom des nouveaux réseaux sociaux comme TikTok, entre autres plateformes très en vogue.

Le Permis Internet évolue pour mieux répondre aux enjeux numériques actuels

L’expertise de spécialistes de l’addictologie et des neurosciences vient cette année enrichir les thèmes abordés dans le cadre du Permis Internet. L’hyperconnexion et ses conséquences sur les troubles de l’attention y trouvent désormais leur place.

 

Utiliser le web via un seul écran à la fois, ou minimiser l’apparition de notifications ou de publicités propices à la déconcentration sont quelques-unes des pistes présentées dans cette version actualisée du Permis Internet.

 

Des sujets plus que jamais d’actualité, que le Permis Internet invite dans la sphère scolaire, mais aussi familiale, notamment via l’application FamiNum. Cette application permet d’établir en famille les bonnes pratiques à mettre en place pour un usage raisonné des écrans [3]. N’hésitez pas à la télécharger gratuitement , et à l’adopter à la maison.

Focus sur la journée nationale « Non au harcèlement » du 5 novembre 2020

Le cyberharcèlement est une réalité : 63 % des jeunes disent en avoir fait les frais au moins une fois, alors que les parents estiment que seulement 9 % ont en sont victimes [3]. 

 

Mais concrètement, qu’est-ce que le cyberharcèlement ? Il se définit comme « un acte agressif, intentionnel, et perpétré par un individu ou un groupe d’individus au moyen de formes de communication électroniques, de façon répétée à l’encontre d’une victime qui ne peut facilement se défendre seule » [4]. 

 

Retrouvez Farid, Mélanie, Paul et Lou en écoutant le 1er épisode du nouveau podcast d’AXA Prévention « Dans la cour des grands » et découvrez comment ils ont appris à gérer une situation de cyberharcèlement. 

Sources

[1] https://www.permisinternet.fr

[2] Enquête d’opinion menée par Odoxa pour l’Institut Montaigne en octobre 2019 auprès de 5 000 personnes, échantillon représentatif de la population (enfants et adolescents âgés de 11 à 20 ans, des parents d’adolescents).

[3] Communiqué de presse Axa Prévention, Cyberharcèlement, hyperconnexion, troubles de l’attention : le Permis Internet pour les élèves de CM2 évolue, 5 novembre 2020

[4] https://www.education.gouv.fr/journee-nationale-de-lutte-contre-le-harcelement-l-ecole-8111

Lire la suite
Mots-clés