Prendre son premier dossard est souvent source d’un stress injustifié. Il n’y a rien de plus formidable à vivre que de passer sa première ligne d’arrivée et de recevoir, dans certains cas, une médaille commémorative que l’on gardera fièrement au dessus de son bureau. Quelques conseils pour que cette première expérience soit vraiment exceptionnelle.

Pour les femmes, la première course sera souvent une féminine et c’est une bonne idée parce que la convivialité y est le maître mot. Il y en a partout en France, généralement d’une distance raisonnable pour une première fois et sans difficulté particulière. Et comme généralement, elles sont le prétexte à la récolte de fonds pour une bonne cause, vous faites d’une pierre 2 coups. Personnellement, j’ai toujours ma première médaille obtenue à la Parisienne : réussir à courir 6 km d’une traite était tout simplement incroyable pour moi à l’époque ! Pour les hommes hélas, il n’y a pas de course "masculine", il faut donc se tourner vers les classiques.

Quelques principes d’organisation

Je vous conseille d’éviter de choisir une course éloignée de chez vous, pour limiter la fatigue du déplacement ou alors choisissez un lieu que vous connaissez bien. Ensuite, pensez à repérer le parcours, même en voiture ou à vélo pour vous donner des repères qui vous aideront si vous avez un coup de "moins bien". Organisez vous en préparant vos affaires la veille au soir pour éviter la panique du matin.

Et, comment je m’habille ?

Si vous vous lancez sur une distance un peu longue, n’hésitez pas à prendre une paire de chaussures confortables qui vous attendra à l’arrivée pour "aérer vos pieds" Vous aurez besoin d’épingles pour accrocher votre dossard qui doit être placé devant, sur votre t-shirt. Si vous ne souhaitez pas faire de trous, il existe des ceintures porte-dossard qui peuvent également vous servir à ranger vos gels énergétiques. Et n’oubliez pas d’accrocher la puce à votre chaussure solidement ! Pensez à prendre de quoi vous couvrir pour après la course, on se refroidit très vite et votre confort doit primer.

L'astuce du coach

Votre grande inquiétude est de finir le dernier ? Regardez la liste des résultats de l’année précédente si la course a déjà été organisée. Cela vous donnera une idée du niveau et vous évitera les mauvaises surprises. Pour mon premier semi marathon j’avais choisi de le courir à la campagne pour être tranquille et éviter la foule parisienne. Quelle idée !!! C’était un semi de club avec des coureurs très rapides. Je suis repartie pour ma 3ème boucle alors que tout le monde avait fini… Etre la dernière ne me gênait pas plus que ça mais voir tout le monde devoir m’attendre n’était pas évident à vivre !

Lire la suite