EN BREF

La saison hivernale est souvent propice aux bonnes excuses pour ne pas aller faire de sport : "il fait froid, je vais attraper un rhume, d’ailleurs j’ai déjà un peu le nez qui coule !"

Et bien détrompez-vous : non seulement vous ne tomberez pas plus malade en allant courir régulièrement alors qu’il fait un peu froid mais, mieux encore, vous allez augmenter vos chances de ne pas tomber malade.

Preuves à l’appui

Les études cliniques menées régulièrement montrent que vous diminuez de 20% le nombre de victimes de rhume chez les personnes pratiquant une activité physique régulière. Une des plus célèbres a été menée sur un groupe de 110 femmes ménopausées âgées en moyenne de 61 ans. Divisées en deux groupes, certaines ont du suivre un programme sportif comportant 45 minutes d'activité physique par jour type footing léger ou marche rapide, 5 jours sur 7. L’autre groupe devait réaliser des séances d'étirements, de même durée et à la même fréquence, 45 minutes par jour, 5 jours sur 7.

Les femmes retenues pour cette étude s’étaient engagées à poursuivre leur programme de sport ou d'étirements durant 12 mois, tandis qu'un questionnaire déterminant l'apparition d'éventuelles infections respiratoires devait être rempli tous les trois mois.

Les résultats ont été concluants puisque seulement 30% des femmes sportives ont été touchées par un ou des rhumes durant l'année écoulée, contre 48% des femmes n'ayant pratiqué que des étirements.

Courir pour guérir plus vite

Pratiquer régulièrement un sport permet d’augmenter ses défenses immunitaires de façon naturelle mais pas seulement puisque même si vous êtes finalement tombé malade, courir va vous permettre de guérir plus vite. Alors que tout le monde aurait tendance à penser spontanément que nez bouché et course à pied ne font pas bon ménage, une autre étude clinique a démontré récemment que courir diminuait de plusieurs jours la phase de maladie. Elle passe alors de 8 à 4 jours sans avoir recours à une médication.

Nous parlons bien entendu d’un rhume, pas d’une grippe avec 40° de fièvre ! Et surtout, ces conseils sont valables à des températures fraiches mais raisonnables. Et puis aller courir sur le verglas n’est pas vraiment une bonne idée ni pour vos bronches, ni pour vos os sauf si vous souhaitez vous perfectionner également en patinage artistique.

Lire la suite