Les acouphènes sont des bourdonnements d'oreilles ou des bruits perçus sans raison physique extérieure. Ils affectent plus particulièrement les personnes d'un certain âge. L'origine de ce phénomène d'oreille qui siffle reste parfois inconnue. Ils justifient toujours une consultation médicale.

Comment reconnaît-on un acouphène ?

Les acouphènes se manifestent dans l'oreille ou dans la tête de différentes façons : par des bourdonnements, des tintements, des craquements, des bruissements ou des grésillements, etc. Selon leur origine, ces sifflements d'oreille peuvent se produire d'un seul côté ou dans les deux oreilles. Les acouphènes peuvent être permanents, ou survenir seulement à l'occasion. Ils peuvent s'accompagner de douleur des oreilles. Hormis la gêne et la perturbation psychique qu'ils occasionnent, les acouphènes créent rarement des complications.

De courte durée, les bourdonnements d'oreille s'avèrent généralement parfaitement anodins. Mais s'ils persistent, ils peuvent devenir gênants, voire pénibles, et à la longue provoquer des troubles du sommeil. Ils sont souvent associés à une baisse de l'audition plus ou moins prononcée.

Les causes des acouphènes

L'origine la plus fréquente d'un acouphène est une lésion de certaines cellules sensitives dans l'oreille interne. Ces cellules émettent alors des signaux parasites que le cerveau ne peut distinguer de ceux que produisent les sons extérieurs. Dans de nombreux cas, de telles lésions sont le fait d'une ambiance trop bruyante (comme le sifflement permanent ressenti lorsqu'on sort d'un concert ou d'une boîte de nuit dans laquelle le volume sonore était trop important) ou de processus de vieillissement de l'audition (presbyacousie).

Mais divers facteurs peuvent également en être cause : un bouchon de cérumen, une infection de l'oreille moyenne, une hypertension artérielle , une insuffisance circulatoire dans certaines artères du cou ou une affection de l'oreille interne, comme la maladie de Ménière par exemple. Toute affection ou maladie qui touche l'organe de l'audition est en fait susceptible de provoquer des acouphènes.

Un acouphène peut également se déclarer suite à la prise de certains médicaments. Il peut arriver, toutefois, que la cause de ces bruits parasites reste indéterminée.

Comment réagir en cas de bourdonnements d'oreilles ?

Si les acouphènes vous gênent pour vous endormir, essayez de les couvrir par une musique douce, le tic-tac d'une montre portée au poignet ou d'un réveil posé sur la table de nuit.

Pour des acouphènes passagers, vous pouvez tenter de diminuer la gêne en vous allongeant dans le noir et au calme.

Si l'acouphène s'accompagne d'une surdité et que celle-ci est appareillable, la pose d'un appareil auditif peut supprimer l'acouphène.

Le stress accentue souvent l'acouphène et le rend plus perceptible. Des exercices de relaxation sont alors susceptibles de diminuer la gêne.

Si, dans votre cas, il n'existe aucune possibilité de traiter ces bruits parasites, tentez de les "apprivoiser".

L'échange d'expériences au sein d'un groupe d'entraide peut constituer un bon soutien. Demandez à votre médecin s'il peut vous orienter vers un tel groupe.

Comment prévenir les acouphènes ?

Dans la plupart des cas, il est difficile de prévenir l'apparition des acouphènes. Toutefois, protégez autant que possible vos oreilles des sons trop violents.

Par exemple, la fréquentation assidue de concerts pop-rock et l'usage fréquent de lecteurs de musique portables à un volume trop élevé peuvent provoquer des troubles auditifs non seulement pendant l'enfance, mais également à l'âge adulte. Les chiffres sont éloquents : 10 % des Français qui souffrent de troubles auditifs ont moins de dix-huit ans et un tiers des adolescents équipés de lecteurs portables reconnaissent écouter leur musique à fort volume.

A long terme, l'exposition répétée à des volumes trop élevés peut contribuer à un vieillissement prématuré des organes de l'audition et entraîner une surdité chez des adultes encore jeunes. Pour éviter ces problèmes, il est préférable d'écouter la musique à un volume raisonnable et de fréquenter les concerts équipés de bouchons d'oreilles (qui devront être portés en permanence pour être efficaces).

Le traitement des acouphènes

Certains traitements contre les acouphènes à base de trimétazidine ou d'extraits de Ginkgo biloba sont disponibles sans ordonnance. Néanmoins, le traitement médicamenteux des bourdonnements d'oreille nécessite au préalable un avis médical, même avec des médicaments disponibles sans ordonnance. En effet, il est important d'essayer d'identifier la cause des bourdonnements afin de pouvoir mettre en place un traitement adapté.

Lire la suite