Chaque hiver, en France, la grippe touche en moyenne à 2 à 7 millions de personnes. Les personnes âgées plus de 65 ans représentent 5 à 10 % des cas, mais elles sont la population la plus touchée par ses complications graves. La grippe est à l’origine de 2 à 7 000 décès par an dans notre pays. La vaccination antigrippale n’empêche pas d’avoir la grippe mais réduit considérablement sa sévérité. Elle est essentielle pour les personnes de santé fragile.

Quels sont les symptômes de la grippe ?

La grippe commence avec un sentiment de malaise, une fatigue progressivement intense et des frissons. Puis apparaissent de la fièvre, parfois élevée, de la toux, des courbatures très marquées et des maux de tête. Une personne grippée est contagieuse pendant environ six jours, y compris le jour qui précède le début de ses symptômes.

Quelles sont les complications éventuelles de la grippe ?

La grippe guérit dans la plupart des cas sans complication en l’espace de 8 à 10 jours. On observe parfois une surinfection bactérienne, en général une sinusite ou une pneumonie.

Une grippe sévère peut représenter une maladie très sérieuse, notamment chez les enfants de moins de 1 an, les personnes âgées, les personnes obèses, les personnes atteintes de maladies chroniques cardiaques, respiratoires, rénales, hépatiques, métaboliques (comme le diabète) ou chez celles dont les défenses immunitaires sont affaiblies.

Au cours du premier trimestre de la grossesse, le virus de la grippe expose à un risque d’avortement, de prématurité ou même de malformations du fœtus.

Comment attrape-t-on la grippe ?

Les virus à l’origine de la grippe se transmettent par les minuscules gouttelettes projetées dans l’air en éternuant ou en toussant. Celles-ci se déposent sur des objets (poignée de porte, téléphone, etc.), passent sur les doigts d’autres personnes qui se contaminent en se frottant les yeux ou en mettant leurs doigts à la bouche. La transmission par voie respiratoire (en respirant des gouttelettes) est également possible.

Comment soigner la grippe ?

En cas de grippe, il est recommandé de se reposer et de bien s’hydrater. Le médecin prescrit des médicaments contre la fièvre et les courbatures : paracétamol, aspirine (sauf chez l'enfant) ou ibuprofène. En cas de toux importante, des médicaments antitussifs peuvent être prescrits le cas échéant.

Les mesures d'hygiène pour prévenir la grippe

Des mesures d'hygiène permettent de limiter la transmission du virus de la grippe.

Pour les personnes malades :
- se laver les mains régulièrement,
- se couvrir le nez et la bouche en cas d'éternuements ou de toux,
- utiliser des mouchoirs en papier à usage unique,
- limiter les contacts avec les personnes de santé fragile et les nourrissons.

Pour les personnes en bonne santé :
- se laver les mains fréquemment (ou utiliser un gel hydro-alcoolique désinfectant),
- éviter de se toucher les yeux, la bouche ou le nez,
- placer des humidificateurs d’air chez soi ou sur son lieu de travail durant toute la période de chauffage (l’air sec fragilise les muqueuses du nez),
- ne pas trop chauffer les pièces où l’on vit (19°C, un peu moins dans les chambres),
- adopter une alimentation équilibrée pour soutenir ses défenses naturelles.

La vaccination contre la grippe saisonnière

Le vaccin antigrippal doit être renouvelé tous les ans. En effet, les virus de la grippe mutent régulièrement, ce qui explique que la composition du vaccin soit légèrement différente d’une année sur l’autre. De plus, la protection apportée par le vaccin ne dure que 6 à 8 mois.

La vaccination antigrippale est associée à une diminution de moitié du risque de grippe et de complications. On peut donc attraper la grippe en étant vacciné, mais sa sévérité sera considérablement amoindrie. Pour cette raison, se faire vacciner est indispensable aux personnes de santé fragile.

Qui doit se faire vacciner contre la grippe ?

La vaccination antigrippale s’adresse en priorité aux personnes âgées de plus de 65 ans, aux personnes atteintes de maladies chroniques, aux femmes enceintes, aux personnes obèses (chez qui la grippe semble plus grave), aux professionnels de santé et aux personnes travaillant sur des bateaux de croisière ou des avions.

Ce vaccin est pris en charge à 100 % par l’Assurance maladie pour les personnes à risque qui reçoivent l’imprimé de prise en charge.

Comment se faire vacciner contre la grippe ?

Le dispositif de mise à disposition du vaccin a été simplifié : les adultes, à l’exception des femmes enceintes, qui ont déjà bénéficié d’un remboursement du vaccin antigrippal au cours des trois dernières années peuvent retirer le vaccin gratuitement à la pharmacie avec leur bon de prise en charge (reçu par la Poste), sans ordonnance préalable. Ils peuvent se faire vacciner par une infirmière sans prescription médicale.

Les autres personnes doivent consulter leur médecin traitant pour bénéficier du vaccin.

Pour en savoir plus

 Devenez acteur de la surveillance de la Grippe avec Grippenet !
Le principe : participez à la surveillance de la grippe en France métropolitaine, de façon volontaire, anonyme et bénévole, quel que soit votre âge et votre état de santé : https://www.grippenet.fr/

« La grippe saisonnière », Santé Publique France, décembre 2016 : http://inpes.santepubliquefrance.fr/10000/themes/grippes/index.asp

« Reconnaître la grippe saisonnière », Assurance Maladie, octobre 2017 : https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/grippe-saisonniere/reconnaitre-grippe-saisonniere

Lire la suite