La coqueluche est une infection bactérienne très contagieuse et potentiellement grave chez le jeune enfant. Elle a longtemps été une des principales causes de mortalité infantile. Elle est heureusement devenue assez peu fréquente en France grâce à la vaccination.

Qu'est-ce que la coqueluche ?

La coqueluche est due à une bactérie appelée Bordetella pertussis. La contamination se fait par les gouttelettes de salive, lorsque le malade tousse, éternue ou parle. Les symptômes apparaissent une dizaine de jours après la contamination.

Quels sont les symptômes de la coqueluche ?

La coqueluche se manifeste d'abord comme une toux banale ou un simple rhume, avec une légère fièvre. Chez les bébés, la toux est parfois absente. Au bout d'une semaine ou deux, la toux se transforme en quintes répétées et sévères, suivies d'inspirations bruyantes, surtout la nuit. Pendant les quintes, l'enfant tousse en tirant la langue, devient rouge, voire bleu à cause du manque d'oxygène. Ces accès de toux sont parfois accompagnés de crachats et de vomissements.

Quelles sont les complications de la coqueluche ?

La coqueluche peut devenir grave, surtout chez le petit nourrisson où elle se complique parfois de convulsions, de troubles cardiaques ou de difficultés respiratoires.

Quels sont les traitements de la coqueluche ?

Un antibiotique est prescrit à l'enfant malade, afin qu'il ne soit plus contagieux pour son entourage. Des antibiotiques sont systématiquement prescrits à l'entourage du malade et, en particulier, aux enfants non vaccinés. Une hospitalisation est nécessaire pour les nourrissons de moins de six mois.

- Faites asseoir l'enfant pendant les quintes de toux et, s'il est assez grand, faites-le cracher pour dégager ses voies respiratoires.
- Veillez à ce qu'il boive beaucoup et mange suffisamment pour éviter qu'il ne s'affaiblisse.
- Évitez les facteurs déclencheurs de la toux : fumée de cigarette, aérosols, vapeurs de produits ménagers, poussière, etc.

Comment prévenir la coqueluche ?

L'immunité déclenchée par la vaccination n'est acquise que pour une dizaine d'années, mais elle reste le meilleur moyen de prévention de la maladie. Le vaccin contre la coqueluche est souvent associé au vaccin DTP (diphtérie-tétanos-poliomyélite). On peut avoir plusieurs fois la coqueluche dans sa vie. Si un enfant contracte la coqueluche, cela ne le dispense pas d'être vacciné. L'éviction des collectivités doit durer cinq jours à partir du début du traitement par antibiotiques. Il est fortement conseillé d'avertir le personnel.

Lire la suite