EN BREF

Aujourd’hui, le Wi-Fi est partout : à la maison, dans les gares et les aéroports, les écoles, les bureaux, les cafés, etc. De plus, de nombreux objets communicants envahissent notre vie : compteurs connectés, domotique, chaînes stéréo sans fil… et, bien sûr, téléphones mobiles. Que penser de cette profusion d’ondes domestiques ? Doit-on s’en méfier ?

Qu’est-ce que le Wi-Fi ?

Le Wi-Fi (Wireless Fidelity) est la technologie de communication sans fil la plus fréquente dans notre vie, après les téléphones mobiles. Elle permet de transmettre des données entre deux appareils, une borne Wi-Fi (par exemple, une "box") et un ordinateur, un téléphone mobile de type smartphone ou une console de jeu vidéo.

En général, les radiofréquences (RF) produites par une borne Wi-Fi ou un ordinateur couvrent une zone d’un rayon de plusieurs dizaines de mètres à l’intérieur des bâtiments, et de plusieurs centaines de mètres en extérieur. Un système voisin plus puissant, le WIMAX, permet de couvrir un rayon de plusieurs kilomètres en extérieur et se développe dans les régions rurales ou isolées pour permettre l’accès à internet à haut débit.

Les ondes d’une borne Wi-Fi sont-elles puissantes ?

La puissance des ondes provenant des appareils Wi-Fi est semblable à celle émise par les téléphones sans fil avec une base fixe (destinés à un usage domestique), les consoles de jeux vidéo, les ouvre-portes de garage ou les interphones de surveillance de bébés.

À l’intérieur d’un bâtiment, la puissance maximale autorisée du Wi-Fi est 20 fois moindre que celle des téléphones mobiles : 0,1 W contre 2 W (pour un point wifi destiné à une utilisation extérieure, cette puissance maximale autorisée peut atteindre 1 W). Elle varie en fonction du type d’échange, du volume des données à transmettre, du débit et du nombre d’utilisateurs simultanés. Parce que les données sont transmises sous forme de paquets de signaux radio séparés par des temps d’attente, l’exposition aux RF n’est pas continue. Si aucun échange de données n’a lieu, il n’y a pas d’ondes émises. De plus, la puissance des RF du Wi-Fi diminue rapidement lorsqu’on s’éloigne de l’émetteur.

Que sait-on des effets du Wi-Fi sur la santé ?

Après avoir étudié les données scientifiques sur le sujet, les autorités de santé ont déterminé qu'une exposition régulière aux RF émises par les systèmes Wi-Fi n'est pas dangereuse pour la santé.

Les études épidémiologiques qui ont amené le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC, en lien avec l’OMS) à classer les RF "cancérogènes possibles" en 2011 portent sur l’usage intensif des téléphones mobiles (plus d’une demi-heure par jour, toujours du même côté de la tête). Aucune étude épidémiologique n’a montré d’effet similaire concernant le Wi-Fi ou les appareils communicants utilisant des RF de puissance similaire.

Néanmoins, des études continuent à être menées concernant l’exposition globale aux RF des objets communicants dont l’usage ne peut qu’augmenter dans les années à venir.

Une exposition continue au Wi-Fi est-elle dangereuse pour les enfants ?

Parce le Wi-Fi est présent à l’école comme au domicile, certains parents se posent la question de la nocivité des RF sur les enfants, en particulier après les messages recommandant de ne pas laisser les moins de 12 ans avoir un usage régulier des téléphones mobiles.

À ce jour, aucune étude portant précisément sur les effets à long terme du Wi-Fi sur les enfants n'a été publiée. Néanmoins, de nombreuses études ont été menées en utilisant des fréquences et des signaux dont les caractéristiques sont similaires au Wi-Fi et les autorités de santé considèrent que l’exposition régulière des enfants au Wi-Fi ne présente aucun danger pour leur santé.

Une étude épidémiologique internationale en cours appelée MOBI-KIDS recherche d’éventuels liens entre l'utilisation d’objets connectés et le cancer du cerveau chez les enfants et les adolescents. Cette étude, dont les résultats sont attendus pour 2017, s'apparente à l'étude INTERPHONE, qui a mis en évidence la possible toxicité d’un usage intensif des téléphones mobiles chez les adultes.

Sources

"Autres technologies sans fil : Wi-Fi, WIMAX…", Ministère de la santé, 2010.

"Radiofréquences, santé et société", Observatoire régional de santé d’Île-de-France, 2009.

"Exposition aux radiofréquences et santé des enfants", rapport de l’ANSES, juin 2016.

"Référentiel sur l’usage du Wi-Fi à l’école", Ministère de l’éducation nationale, 2015.

Lire la suite
Mots-clés