S’il offre de nombreux bénéfices (gain de temps de transport, réduction du stress associé…) le télétravail accentue aussi les risques associés à la sédentarité et au manque d’activité physique. Dans ce contexte, comment bouger plus ?

Depuis le début de la crise sanitaire de la COVID-19, le télétravail est en passe de devenir une habitude pour de nombreux salariés en France. Il faut donc rester vigilant quant aux risques qu’il représente notamment sur la santé physique. Surtout lorsque l’on sait que nous passons - en moyenne - plus de 7h30 assis par jour, conséquence directe de l’augmentation du temps d’écrans quotidien [1].  

Ces habitudes favorisent l’apparition de troubles métaboliques (diabète, obésité) ou cardiovasculaires [1]. Face à cela, rythmer sa journée de travail de pauses actives, et planifier des plages d’activité physique suffit souvent à prévenir la sédentarité. 

Organiser et rythmer la journée en télétravail

Tout comme pour une journée de travail au sein de vos locaux d’entreprise, il est indispensable de planifier et rythmer votre journée en télétravail.  

 

Le matin, le gain de temps lié à l’absence de trajet domicile - travail vous donne l’opportunité de démarrer la journée par une activité qui vous tient à cœur :  

  • réveil musculaire,  
  • marche matinale,  
  • jardinage (même sur votre balcon ou rebord de fenêtre) 
  • courses et cuisine de votre repas de midi…  

Le mot d’ordre ? S’oxygéner et bouger... 

Autre temps fort de l’organisation de votre journée : une vraie pause déjeuner. 

  • Objectif : manger de manière saine et équilibrée [2] pour éviter les fringales et les grignotages néfastes pour la santé ; 
  • Gardez 10 à 15 min sur votre pause méridienne pour (re)sortir et faire une marche digestive. 

Adopter la « pause active », et une fin de journée dynamique

En télétravaillant, vous réduisez en moyenne de69% votre volume de déplacement[3] (tous modes de transports confondus). Pour compenser la réduction de vos déplacements actifs, à pieds ou à vélo, vous pouvez facilement planifier des pauses actives–courtes marches, étirements- de 2 minutes toutes les heures pour rompre avec la position assise. N’hésitez pas à vous mettre une alarme pour vous y tenir.

Le saviez-vous ?

Ces pauses actives régulières permettent de protéger votre santé physique mais aussi mentale en évacuant le stress. D’ailleurs, 61% des télétravailleurs réguliers reconnaissent que ce mode de travail les aident à mieux gérer le stress professionnel [3]. 

Et pour clôturer la journée de travail, une activité dynamique sans écran (bricolage ou ménage, balade en extérieur, exercices physiques…) est aussi bénéfique. 

Objectif 10 000 pas par jour : les astuces pour y arriver

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) propose un objectif journalier de 10 000 pas, un « repère santé » pour garder une bonne forme physique [4]. 

Pour cela, équipez-vous d’un podomètre (montre connectée ou application sur smartphone par exemple) : voir vos résultats et votre progression est une source de motivation ! 

Boite à outils pour bouger tout au long de la journée, en télétravail

  1. démarrez votre journée par une marche en extérieur, même courte, et préférez les escaliers aux ascenseurs et escalators ; 
  2. profitez des appels téléphoniques professionnels ou personnels pour marcher ; 
  3. veillez à vous lever toutes les heures pour aller prendre un verre d’eau ; 
  4. privilégiez les commerces de proximité pour faire vos courses et allez-y à pied ou en vélo.  

Des petits changements dans les habitudes du quotidien, qui vous amènent déjà à bouger plus, même en télétravail. 

Sources

[1] http://www.inrs.fr/risques/teletravail-situation-exceptionnelle/prevenir-comportement-sedentaire.html  

[2] https://www.mangerbouger.fr 

[3] https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/teletravail-modes-de-vie-2020-synthese.pdf 

[4] https://www.who.int/dietphysicalactivity/factsheet_recommendations/fr/ 

Lire la suite