Si le télétravail est déjà, en temps normal, un challenge pour concilier vie professionnelle et vie personnelle, le confinement ne fait qu’amplifier le risque. Jongler entre travail à distance, gestion du quotidien et de la famille n’est pas simple. L’organisation rigoureuse des journées de travail, associée à des pauses « bien-être » et une communication régulière entre collègues aident néanmoins à garder le cap. Explications…

Organiser et cadrer l’activité en télétravail

Pour préserver au maximum votre bien-être, un enjeu clé du télétravail est l’organisation. Qui plus est en cette période de confinement où il faut mener de front l’activité professionnelle, l’éducation scolaire des enfants, et la gestion de la maison.  

Le travail à distance, pour être efficace, nécessite une discipline, un cadre qui permet de renouer avec les repères habituels [1] : 

  • définir et respecter des horaires de travail, idéalement ceux pratiqués en entreprise, et les communiquer à votre entourage ; 
  • planifier des pauses et notamment une vraie pause déjeuner, à heure fixe ; 
  • maintenir un contact régulier avec son responsable et ses équipes, par téléphone ou en visioconférence ; 
  • chaque fin de journée, définir le planning de la suivante et prioriser les tâches. 

Se mettre en condition et penser à son bien-être

Si avant d’aller travailler vous aviez une routine « bien-être » comme faire du sport, continuez, mais de préférence à la maison… confinement oblige ! 

Garder une hygiène de vie saine permet en effet de prévenir un des dangers du télétravail : la sédentarité. 

Les pauses seront aussi l’occasion de bouger, de prendre un café, de téléphoner à un proche ou pourquoi pas de se faire plaisir avec une séance de méditation.

Aménager et s’approprier un espace de travail agréable

Le choix de l’espace de travail et de son aménagement contribue également à faciliter et apprécier le télétravail. L’idéal est évidemment de pouvoir s’isoler dans une pièce dédiée, un « bureau ». Le cas échéant, trouver un endroit calme et suffisamment lumineux. 

Pour travailler à distance dans de bonnes conditions, il convient de choisir une table et un siège adaptés afin de prévenir notamment les risques de troubles musculo-squelettiques [2].  

Position du dos, des mains et des pieds, hauteur de l’écran, distance yeux - écran… autant de critères ergonomiques à prendre en compte pour ne pas compromettre votre santé en télétravail. 

Maintenir le lien avec les équipes malgré le travail à distance

Le confinement généralisé est suffisamment anxiogène pour ne pas endommager le lien créé avec vos équipes. En un mot, communiquer. 

Maintenir la cohésion et la solidarité au sein de l’équipe, via des points réguliers, permet de gagner en sérénité et en bien-être.  

Et selon les besoins, une multitude de moyens de communication sont à disposition : mail, messageries instantanées, outils digitaux collaboratifs, visioconférences… 

Mais communiquer c’est aussi savoir informer les collègues de votre planning et de vos impératifs personnels liés au confinement pour préserver l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle

Sources

[1] https://www.economie.gouv.fr/entreprises/télétravail  

[2] http://www.inrs.fr/risques/télétravail-situation-exceptionnelle/ce-qu-il-faut-retenir.html  

Lire la suite