Le « défi » de mener carrière au féminin est encore plus grand dans le cadre du télétravail : comment concilier vie professionnelle et gestion du quotidien familial ?

Travailler à la maison est un enjeu de taille pour les femmes, et qui plus est pour les mamans. Cela est vrai dans le contexte de la crise sanitaire que nous traversons, mais aussi en temps « normal ».

 

Le rôle des managers est de toute façon clé dans l’accompagnement de leurs collaboratrices : confiance, écoute et bienveillance sont des ressources essentielles. Explications…

 

« L’impact dévastateur de la Covid-19 met en péril les progrès enregistrés en matière d’égalité des genres depuis dix ans en Europe. », déclarait en septembre 2020 un représentant de la Fondation européenne pour l’amélioration des conditions de vie et de travail Eurofound*.

 

Un regard particulier sur les conditions de travail des femmes, notamment depuis le domicile, est donc plus que jamais indispensable.

Les femmes salariées particulièrement vulnérables face à la crise sanitaire

L’organisation du quotidien dans le contexte de la crise sanitaire impacte doublement les femmes salariées amenées à travailler à la maison. Elles mènent souvent de front leur activité professionnelle, et la gestion des enfants et des tâches domestiques associées.

 

Un facteur que les managers doivent prendre en compte au moment de gérer leurs équipes féminines en télétravail, dont la charge mentale est souvent très importante. En témoigne l’enquête menée fin août 2020 par l’institut de sondage Ipsos [1] :

 

 

Confiance, écoute et bienveillance envers les salariées : trois fondamentaux du management, a fortiori en télétravail

Un climat de travail agréable et serein est évidemment fondamental pour le bien-être en entreprise. A ce titre, la confiance, l’écoute et la bienveillance devraient régir continuellement la relation manager - équipe.

 

En pratique, le manager est invité à se montrer attentif aux besoins et difficultés de ses équipes, avec une attention particulière pour ses collaboratrices féminines qui ont des enfants à charge.

 

Son rôle est aussi de rassurer et de guider celles et ceux qui télétravaillent pour la première fois et nécessitent un cadre et des repères [2].

 

Feedback personnalisés, valorisation des résultats et des efforts, visibilité sur l’évolution des missions : transparence et communication positive seront essentielles pour l’équipe.

Travail à la maison : fluidifier l’organisation de l’équipe avec des objectifs raisonnables

Côté manager, l’objectif est de fluidifier l’organisation de l’équipe pour que, même à distance, les objectifs restent raisonnables et réalisables par toutes et tous, dans de bonnes conditions.

 

Pour cela, vous pouvez veiller à…

 

  • prioriser les activités et en informer clairement chaque membre de vos équipes,
  • établir une « charte télétravail », indiquant les bonnes pratiques du travail à la maison, ses écueils, etc.
  • identifier et communiquer aux équipes l’ensemble des ressources qui leur sont disponibles (aides informatiques, support RH, bases de données, e-learning…).

 

Toujours dans un souci de transparence, vous pouvez déterminer les indicateurs de suivi de la performance – quel que soit votre domaine d’activité et votre fonctionnement - et les communiquer aux collaborateurs.

 

Ce tableau de bord devient alors un document source pour l’ensemble de l’équipe, et votre outil de pilotage lors des points équipe ou individuels [3].

Adapter l’agenda commun en tenant en compte des contraintes des parents

Mieux accompagner ses salariés dans l’expérience du travail à la maison, c’est avant tout prendre en compte et anticiper leurs contraintes de mères ou de pères de famille.

 

Une étude récente montre en effet que :

 

  • près d’1 femme sur 2 en télétravail vit avec un ou plusieurs enfants,
  • moins de 30% d’entre elles dispose d’une pièce spécifique isolée dédiée à son activité professionnelle [4].

 

Il vaut donc mieux privilégier les réunions importantes en matinée, lorsque les jeunes enfants sont à la crèche ou à l’école, et envoyer les mails contenant des demandes de tâches spécifiques jusqu’en milieu de journée, mais pas au-delà.

 

En termes de management cela se traduit par une flexibilité du manager sur la gestion de l’agenda.

Travail à la maison : être présent pour les équipes, sans tomber dans le mi-cromanagement

Pour une gestion fluide et agréable du télétravail, le manager doit veiller à trouver le juste équilibre entre présence, disponibilité et « sur-contrôle ».

 

Afin de préserver le management individuel mais aussi renouer avec l’esprit collectif, le manager peut prévoir et figer à jour et horaire fixe une réunion d’équipe. Par exemple le lundi matin, afin de donner le tempo de la semaine.

 

En complément, définir avec chaque collaboratrice et collaborateur un rendez-vous individuel hebdomadaire reste l’occasion de faire le point sur les sujets en cours et d’évoquer les éventuelles difficultés propres à chaque situation.

Sources

*   M. Masherini, Le Monde 4 nov. 2020, Article de Marie Charel

[1] Etude Ipsos, inégalités femmes-hommes et pandémie

[2] Site du Ministère du travail : guide pour télétravailler

[3] Article conseil Managers et Télétravail, site Cadremploi.fr

[4] Chiffres Ined, travail et crise sanitaire en France

Lire la suite