La petite reine est un formidable outil d’apprentissage et d’indépendance. Ce véhicule est respectueux de l’environnement et il est souvent le premier accès à la mobilité autonome. Mais pratiquer le vélo n’est pas sans risque, puisque le cycliste est un usager vulnérable et peu visible. En effet, en 2010, les déplacements cyclistes des enfants ont occasionné 13 % des tués (DSCR).

Un véritable apprentissage de la sécurité à vélo

Soyez exemplaires au guidon ! Parents, en matière de sécurité à vélo, vous êtes les référents de vos enfants :

- Avant de le laisser seul parcourir le trajet domicile-collège, assurez-vous que le vélo possède les équipements obligatoires, et que les éclairages ainsi que les réfléchissants sont propres et opérationnels.
- Vérifiez également que le vélo est en parfait état de fonctionnement et effectuez régulièrement des révisions.
- N’oubliez pas que le port du casque pour votre enfant est primordial. Imposez-le, il en va de sa sécurité. Et vérifiez régulièrement que sa taille est toujours adaptée.
- Vérifiez que la maîtrise technique du vélo est acquise à l’occasion d’un jeu familial. Réalisez par exemple un parcours d’habileté permettant de détecter les zones à risques avec : slalom, circulation avec un bras tendu pour indiquer la direction, puis l’autre, demi-tour serré, freinage d’urgence en utilisant les deux freins en même temps sans bloquer les roues.
- Pensez à développer son esprit critique en commentant les erreurs commises par les autres usagers (piétons, cyclistes, conducteurs de 2 roues motorisés, automobilistes, etc.)

Quelques règles à respecter à vélo

Afin de ne pas prendre de risque inutile, suivez ces quelques recommandations toutes simples, et transmettez-les à votre enfant dès le plus jeune âge :

- Circulez sur le côté droit de la chaussée sans trop serrer le trottoir (à environ 1 mètre du rebord et des voitures en stationnement).
- Utilisez, lorsqu’elles existent, les bandes ou pistes cyclables.
- Ne zigzaguez pas entre les voitures.
- Faites attention aux portières qui s’ouvrent brusquement et aux piétons qui peuvent déboucher à tout moment, sur la route.
- Ne circulez pas sur les trottoirs (seuls les enfants de moins de 8 ans y sont autorisés).
- Toujours indiquer son intention de changer de direction et s’assurer que l’on a été compris !
- Évitez les situations dangereuses en les anticipant.
- Communiquez avec les autres usagers de la chaussée (voir et être vu).
- Ne vous placez jamais entre un véhicule et le trottoir ! Et évitez de vous mettre dans les "angles morts". (Voitures, et surtout bus et camions ne peuvent pas toujours voir le cycliste).
- Positionnez-vous correctement dans un rond-point : restez sur la voie la plus à droite, même si vous souhaitez sortir à gauche de l’axe d’entrée.
- Ne remontez pas une file de voitures par la droite ; les automobilistes ne s’attendent pas à vous voir circuler de ce côté.
- Redoublez de prudence aux intersections. Même sur une piste cyclable, vous n’êtes jamais tout à fait protégé.
- Au feu rouge et au STOP, arrêt obligatoire, y compris pour les cyclistes. (Lorsqu’ils existent, penser à utiliser les "sas-vélos").
- Pensez à habiller votre enfant avec des vêtements de couleurs claires ou vives (le gilet "fluo" obligatoire sur route est fortement recommandé en ville) et à l’équiper d’un cartable muni de réfléchissants (même s’il ne circule que de jour !).

En prenant en compte ces règles, vous et votre enfant êtes prêts pour rouler en compagnie des autres usagers.

Retrouvez ces conseils à destination des enfants de 9 à 11 ans dans le livre : Léon frime trop sur son vélo !

Lire la suite